BAJA – Aragon, résumé, résultats, classements et vidéo, victoire de Joan Barreda

Après avoir remporté la 1ère étape/prologue Joan Barreda a également remporté la seconde avec 7’38 d’avance sur son coéquipier, le Français, Michael Metge (Honda) et Joan Pedrero (Sherco) avant de rééditer dans la 3ème pour remporter une épreuve qui lui va comme un gant, en tous les cas beaucoup mieux sans doute que les Rallyes Raid au long cours.
(les résultats officiels sont en bas de page)
 

Joan Barreda
 
Une fois de plus, Joan Barreda (Honda) a pulvérisé les records de vitesse et dominé la catégorie avec brio malgré 8’ de pénalité que de nombreux pilotes, quasiment tous à vrai dire, ont dû assumer.
 

Joan Barreda
 
« Ce n’est pas facile de remporter la Baja Aragon, commente le pilote de Castellón, et je suis vraiment heureux de la remporter pour la quatrième fois.

J’ai connu des moments où les choses ne tournaient pas très bien pour moi mais je suis heureux d’avoir réussi à les surpasser.

J’ai pu démontrer que la Honda est toujours aussi rapide et grâce à cette performance, j’ai pu garder un rythme plus élevé que les autres concurrents. Ce week-end, j’ai attaqué et cela m’a réussi. »
 

Joan Barreda
 
La course fut très disputée sur les trois jours mais Joan Pedrero (Sherco) réussit néanmoins à se glisser entre le duo Honda et à classer sa Sherco en deuxième position devant Michael Metge (Honda).
 

Joan Pedrero
 
Mickael Metge
« Au final, je suis sur le podium, commente le Français, mais ce qui compte vraiment, c’est que nous avons pu garder, durant tout le week-end, un rythme très élevé.

Je me suis vraiment fait plaisir à piloter la Honda de rallye et à attaquer sans prendre de risques inutiles.

C’est dommage que j’ai pris 5’ de pénalité car le GPS ne marchait pas…
 

Mickael Metge
 
C’était néanmoins un très bon entraînement pour nous et je suis heureux que Joan ait pu remporter la course. »

Dans la catégorie féminine, Sara Garcia (Yamaha) remporte les lauriers devant Rosa Romero (KTM) et Rita Viera (Beta).
 

Mickael Metge
 
Ivan Cervantes, le pilote KTM fut confronté à des problèmes avec son réservoir d’essence dans la première Spéciale puis fut contraint à l’abandon dans la deuxième après une chute et une fracture de la clavicule.
 

 
 
Le résumé vidéo


 
 
Les résultats officiels