IPHONE et MOBILE
 
ACCUEIL : COMPETITION - ENDURO et RALLYES - 2010 - France, Noirétable
 
 
Mondial Maxxis : le GP de France
 
Méo, Puy et Ahola champions!!!
 

Ca y est le championnat du monde d'Enduro 2010 a rendu ses derniers verdict lors de la manche francaise de Noirétable.

En consacrant notamment 2 champions français dans les catégories féminines avec le titre de Ludivine Puy ainsi qu'en Enduro 1 avec Antoine Méo.

En Enduro 2 sans surprises c'est le finlandais Mika Ahola qui a remporté le titre dès la 1ère journée du samedi.

 
le Mondial d'Enduro à Noirétable
 

E1 : un accouchement dans la douleur pour antoine Méo qui ne s'est imposé qu'au terme d'une seconde journée très éprouvante pour les nerfs.

E2 : après avoir assuré son succès le samedi Mika Ahola a joué les spectateurs le dimanche préférant déclarer forfait pour regarder rouler ses petits camarades et voir gagner Pierre Alexandre Renet, l'un de ses futurs adversaires pour la saison 2011.

E3 : Ca sentait les vacances pour David Knight et une légère déconcentration qui l'a fait chuter le samedi, Sébastien Guillaume en a profité pour s'adjuger la journée et s'offrir le doublé le dimanche.

 
David Knight
 

La pluie, Mika Ahola adore ça. Et cela tombe bien car la première manche de la Grande Finale du MAXXIS FIM ENDURO WORLD CHAMPIONSHIP est disputée ce samedi sous un véritable déluge.

 
le château de Noirétable
 
 
E1 : 1er jour
 
sommaire
 

À la veille du dénouement de toute une saison, rien n'est encore décidé en ENDURO 1.

Chez les petites cylindrées, le leader Antoine MEO (FRA-HVA) et troisième du jour a grappillé deux petits points de confort à Eero REMES (SF-KTM) son dauphin, après s'être fait peur en début de journée en gravitant autour de la cinquième place.

 
Antoine Meo
 

L'ultime manche du championnat décidera du sort des deux hommes.

Toute la journée, le surprenant Julien GAUTHIER (FRA-HM) dirige les débats, mais à l'instar de Planet en E2, il doit abandonner sur problèmes mécaniques en fin de parcours.

 
Julien Gauthier
 

La victoire revient donc à Johnny AUBERT(FRA-KTM), l'un des maîtres incontestables du pilotage dans les conditions hum ides.

Le podium de l'E1 a d'ailleurs des allures de championnat de France d'Enduro puisque le pigiste Marc GERMAIN (FRA-YAM) prend la deuxième place.

Une chute dans la dernière spéciale extrême l'écarte de la victoire, il termine à 7.68 secondes d'Aubert.

 
Johnny Aubert
 
 

E2 : 1er jour

 
sommaire
 

L'adversaire de Mika Ahola lors de cette première journée de course n'est pas forcément celui que l'on attendait.

Ivan CERVANTES (ESP-KTM), son premier poursuivant au championnat comme souvent est en retrait lorsque les appuis se font glissants.

Son pilotage agressif ne suffit pas à le hisser sur le podium de l'E2 il est quatrième.

 
Ivan Cervantes
 

C'est le régional de l'étape et chouchou du public de Noirétable, Fabien PLANET (FRA-SHE) qui crée une véritable surprise en dominant l'épreuve dès le début.

Le pilote Sherco touche la victoire du bout des doigts avant de devoir abandonner sur problème électrique dans le dernier tour.

 
 

Pierre-Alexandre RENET (FRA-KTM) grimpe alors à la deuxième position et reprend deux points à Thomas OLDRATI (ITA-KTM) dans la course pour le podium final du championnat.

 
Thomas Oldrati
 
Dans les grandes prairies en dévers du tracé du Grand Prix AMV de France, le pilotage « coulé » de Mika AHOLA (SF-HM) est une merveille d'efficacité.
 
Mika Ahola
 
Le leader de l'ENDURO 2 remporte un dixième succès cette saison et devient du même coup champion du Monde de la catégorie des 450 cc 4 temps.

Comme les bons vins, Ahola se bonifie au fil des années. À 36 ans, il s'agit de sa quatrième couronne mondiale d'affilée.
 
Mika Ahola
 
Mika Ahola

C'était vraiment une journée difficile pour moi. J'ai fait une grosse bêtise dans l'Enduro Test où j'ai calé et perdu beaucoup de temps.

Ivan Cervantes s'est rapproché, et j'ai pensé un moment que je ne terminerai pas sur le podium.

 
 
 
Mika Ahola

Et puis les spéciales ont tourné au très glissant, j'avais l'impression de rouler sur de la glace. Cette deuxième partie de course a tourné à mon avantage.

Ce soir je suis champion du monde pour la quatrième fois. C'était mon ambition d'obtenir ce titre dès aujourd'hui. Je suis vraiment comblé.

 
 
 
 

E3 : 1er jour

 
sommaire
 

C'est le titre honorifique de vice-champion du monde qui est au coeur des débats en ENDURO 3.

Au terme d'une lutte sans merci, Sébastien GUILLAUME (FRA-HVA) s'impose et reprend l'avantage pour 2 points au classement général sur Simone ALBERGONI (ITA-KTM).

 

Sébastien Guillaume

 

Le Français a eu son rival italien à l'usure dans le tout dernier secteur chronométré. Seulement 8.96 secondes les séparent.

David KNIGHT (KTM-UK) déjà titré depuis le dernier Grand Prix de Turquie a préféré s'arrêter après s'être légèrement blessé à la cuisse.

Il devrait toutefois prendre le départ de la seconde manche.

 
David Knight
 
 
 
féminines
 
sommaire
 

Toutefois les victoires des Français Joly et Aubert ne peuvent pas rivaliser avec le sourire ému de la belle Française LudivinePUY (FRA-GAS).

En survolant ses adversaires, la pilote Gas Gas devient la première championne du Monde de l'histoire du MAXXIS FIM ENDURO WORLD CHAMPIONSHIP.

 
Ludivine Puy
 
Ludivine Puy
Je me suis vraiment préparée pour cet événement. Je dois avouer que je viens de Picardie, et le pilotage dans la boue n'a jamais été un problème pour moi.
 
le podium féminin
 
Ca fait très longtemps que je fais de la moto et c'est mon premier titre mondial.

C'est une récompense pour mes parents, ma famille et mes partenaires.

Je suis très fière et j'espère pouvoir garder cette plaque de numéro 1 aussi longtemps que possible.
 
Ludivine Puy
 
 
haut de page
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1er jour
 
E1 1er jour
 
E2 1er jour
 
E3 1er jour
 
 
2ème jour
 
E1 2ème jour
 
E2 2ème jour
 
E3 2ème jour
 
juniors
 
féminines
 
 
 
résultats
 
classements
 
calendrier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PHOTOS : Enduro France
 
Benavides
 
 
les résultats
 
 
 
 
E1 : 2ème jour
 
sommaire
 

Il aura fallu attendre la dernière journée de compétition de toute une saison du MAXXIS FIM ENDURO WORLD CHAMPIONSHIP pour voir Antoine MEO (FRA-HVA) décrocher à 26 ans son premier titre de champion du Monde d'Enduro.

 
Antoine Méo
 

Le pilote Husqvarna rejoint ce dimanche les grands noms de la discipline, au terme d'un GRAND PRIX AMV DE FRANCE à haute tension, où il aura dû résister aux attaques de l'armada KTM, et notamment de ses poursuivants Eero REMES (SF-KTM) et Johnny AUBERT (FRA-KTM).

 
Eero Remas
 

Devant un public qui n'a eu de cesse de l'encourager tout au long du week-end, le chouchou de l'enduro français décroche une prestigieuse couronne, après laquelle il courait depuis son arrivée en enduro il y a trois ans.

 
Antoine Meo
 

Au terme d'une saison mouvementée, l e nouveau champion du Monde met du même coup un terme à une disette de sept années pour Husqvarna.

À son arrivée, les larmes de son manager Fabrizio Azzalin en disaient long sur l'émotion et le sentiment de délivrance qui règnent chez le constructeur italien.

 
 

Antoine Meo

Je suis soulagé, c'est une journée qui n'en finissait plus. On a même eu droit à de nouvelles pluies en milieu de journée. J'ai eu de la chance de ne pas me coincer dans les pierriers, j'ai réussi à faire une bonne course.

Le dernier tour était vraiment long. Nous venons de loin avec Husqvarna, nous avons fait gagner notre moto devant la meilleure machine au monde, la KTM. C'est vraiment un truc de fou.
 
Azzalin et Meo
 

Dans l'ombre du sacre de Méo et des concerts de vuvuzela versés sous l'auvent Husqvarna, Julien GAUTHIER(FRA-HM) signe sa meilleure apparition en Grand Prix.

En cassant son sélecteur, il doit laisser la victoire à Méo, mais il est récompensé par une belle deuxième place à 2 secondes.

 
le podium E1
 
 
 
E2 : 2ème jour
 
sommaire
 

Mika AHOLA (SF-HM) titré la veille a préféré faire l'impasse sur cette dernière manche, en suivant la course aux côtés de ses coéquipiers du Team HM Honda.

 
podium E2
 

Ivan CERVANTES (ESP-KTM) lui non plus n'était pas le pilote le plus motivé de ce dernier rendez-vous froid et pluvieux.

Après avoir pris le départ, il abandonne dès le premier tour de course, assuré de récolter la deuxième place finale du championnat.

 
Ivan Cervantes
 

En l'absence des deux poids lourds de l'E2, la catégorie ne manque pourtant pas d'intérêt. Pierre-Alexandre RENET (FRA-KTM) navigue seul en tête, et récolte à l'issue de l'épreuve sa première victoire en Grand Prix d'enduro, confirmant du même coup son statut de meilleur rookie de l'exercice 2010.

 
Thomas Oldrati
 
Il laisse derrière lui à 1 minute 36 secondes son grand rival Thomas OLDRATI (ITA-KTM), qui termine toutefois à la troisième place finale du championnat.
 
Thomas Oldrati
 
 
 
E3 : 2ème jour
 
sommaire
 

Touché aux adducteurs lors de la première manche, David KNIGHT (UK-KTM) a repris du service.

Dans des prairies labourées par les intempéries et les passages des motos, le champion du Monde domine le début de journée, mais il écope d'une minute de pénalité et rétrograde à la troisième place.

 
David Knight
 

C'est alors le titre honorifique de vice-champion qui est au coeur des débats.

Après avoir pris un avantage comptable de deux points sur son rival Simone ALBERGONI (ITA-KTM) lors de la première journée, Sébastien GUILLAUME (FRA-HVA) est plus en retrait dans la première partie de course.

 
Simone Albergoni
 

Le Français ne lâche rien et il revient à égalité de l'Italien avant la dernière spéciale.

Cet ultime chrono est à l'avantage du pilote Husqvarna, qui décroche au terme d'une saison émaillée par les blessures une deuxième place finale inespérée.

 
Simone Albergoni
 
 
 
juniors jours 1 et 2
 
sommaire
 
jour 1

Chez les Juniors, le nouveau champion du Monde Lorenzo SANTOLINO (ESP-KTM) a faussé compagnie à la catégorie pour se mêler aux poids lourds de l'ENDURO 2, où il prend la 11e place.

En son absence, Jérémy JOLY (FRA-HM) a largement dominé la catégorie des espoirs de l'enduro, en remportant les 2 journées.

 
Jérémy Joly
 
 
photos : J. Edmunds et ©ABC COMMUNICATION
textes ABC communication et adrien
mise en page adrien
 
haut de page