ACCESSOIRES - CLASSIC - CONSTRUCTEURS - DIVERS - ENDURO - ENDURANCE - FSBK - MotoGP - MX-SX - RALLYES - SIDE-CAR - TRIAL - WSBK
CIV - Cookstown - CoupeYamaha125 - Équipement - IDM - Macao - Midantrim - Moto Tour - Northwest 200 - Supermotard - Tandragee - Tourist Trophy - UlsterGP
Site et Blog - les dernières infos
recevoir les infos Mototribu par mail
   
le Blog
ACCUEIL - COMPETITION - MOTO GP - 2013 - France, Le Mans
 
pilotes calendrier infos tests courses résultats
 
France, Le Mans
 
dansons sous la pluie
 
Ce second succès consécutif de Dani Pedrosa dans des conditions difficiles est à prendre en considération car il donne un bon bol d'air à l'espagnol au classement général.

Malgré une erreur de pilotage qui a permis à ses poursuivants de retarder l'échéance Dani Pedrosa a su se remettre en selle (il n'est pas tombé) pour repartir de l'avant sur une piste très piègeuse avant de creuser une seconde fois l'écart.

Une sacrée performance qui démontre bien que Dani était bien le plus fort, et de loin, dans ces conditions.

Des conditions qui ont desservi le jeune (poleman) Marc Marquez qui découvrait le pilotage MotoGP sur le mouillé. Il s'en est sacrément bien sorti le bougre. Même desservi par plusieurs erreurs pardonnables Marc Marquez a réussi à décrocher la 3ème place.
 
Dani Pedrosa danse sous la pluie de France
 
La question qui se pose c'est : Marc Marquez pilote-t-il au-dessus de ses pompes comme le faisait Lorenzo à ses débuts en MotoGP avant de s'en prendre quelques-unes qui l'ont calmé ou Marquez est-il à son niveau en pilotant ainsi?

Faisons un peu de mathématique élémentaire appliquée au MotoGP.

4 GP, 4 podiums et 0 chutes : pour l'instant son rapport de chutes en course par rapport aux podiums réalisés plaide largement en sa faveur mais jusqu'à quand?

Or comme chacun sait un 0 vous plombe quasiment une saison et rajoute une pression peu propice à la sérénité.

Mais rien ne dit que Marquez ne possède pas cet instinct de la course qui lui permettra, comme un certain Rossi à son époque de cumuler les bonnes performances sans chuter en course.

Pour l'instant rien n'est joué dans la formidable bagarre souterraine dont personne ne parle mais à laquelle tout le monde pense : qui de Marc Marquez ou Dani Pedrosa va craquer le premier?
 
Marc Marquez a très vite appris sous la pluie
 
Pour Jorge Lorenzo c'est fait.

Le Grand Prix de France fut un véritable calvaire pour l'espagnol (pour des raisons pas vraiment élucidées à ce jour) qui s'est contenté de récolter les maigres points que 7ème place.

Mais ... Jorge ne s'est pas énervé et n'est pas tombé : bon point.

À l'inverse de Rossi qui a finit dans le bac à gravier dans une configuration de course avec laquelle il se serait frisé les moustaches il y a 3 ans.

Rossi sur le déclin? Probable.

Rossi qui prend son temps pour se fignoler une Yamaha aux petits oignons? Possible.
 
Jorge Lorenzo aux abonnés absents au Mans
 
Eh oh et le second c'est Crutchlow. C'est vrai.

Le pilote anglais est le seul à posséder la clé de son avenir contrairement à ce qu'il tente de faire croire à coup de grandes déclarations.

Il est bien dommage que Pol Espargaro soit au bord de la crise de nerfs à l'heure actuelle car on préfèrerait de loin que Crutchlow gagne sur la piste sa place sur une moto d'usine (Yamaha), et le salaire auquel il prétend plutôt que ce soit Espargaro qui laisse passer sa chance.

À notre sens Crutchlow sera très courtisé, y compris pas Yamaha s'il reste sur ses roues et dans le top 5 encore quelques GP : y a plus qu'à....
 
encore quelques GP comme ça et Crutchlow est pilote d'usine
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
 
Moto GP
la grille de départ - 28 tours - 117 km - 49mn - moyenne 142 km/h

air 12° - humidité 93% - piste 18° - wet

 
sommaire
 
les pneus
source Bridgestone
 
avant et arrière
Tout le monde a chaussé des softs
 
 
 
la grille
 
Marc Marquez est en pole devant Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.
 
la pole pour Marc Marquez
 
Randy De Puniet est 12ème en 4ème ligne second CRT derrière Aleix Espargaro juste devant lui en 11ème position sur la même ligne.
 
Randy De Puniet en 4ème ligne
 
 
le départ
 
Andrea Dovizioso signe le holeshot devant Lorenzo, Pedrosa et Bradl.
 
le holeshot pour Andrea Dovizioso
 
Dani Pedrosa est à 2 doigts de s'en coller une ...
 
un dépar bien chaud pour Dani Pedrosa
 
Le poleman Marc Marquez se retrouve directement en 9ème position : c'est la 1ère fois que le rookie pilote sous la pluie avec une MotoGP
 
Marc Marquez quelque part dans le paquet
 
 
le premier classement
 
Andrea Dovizioso devance Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Stefan Bradl, Valentino Rossi, Nicky Hayden, Cal Crutchlow, Marc Marquez, Iannone et Alvaro Bautista.
 
Andrea Dovizioso devant Jorge Lorenzo
 
 
la course
 
Les dépassements sont nombreux en ce début de GP : Marc Marquez passe Iannone
 
Marc Marquez passe à l'attaque
 
Valentino Rossi quant à lui double Stefan Bradl.
 
un GP taillé pour Valentino Rossi
 
La première chute est à mettre à l'actif de l'australien Brian Staring
 
la 1ère chute pour Staring
 
Alors qu'Andrea Dovizioso fait toujours la course en tête, Dani Pedrosa double assez facilement Jorge Lorenzo qui ne semble pas au mieux.

Valentino Rossi suit à 1 seconde du tri alors que Stefan Bradl est déjà loin.
 
Jorge Lorenzo dans un mauvais jour
 
 
encore 23 tours
 
Dani Pedrosa est ostensiblement le plus à l'aise dans ces condition, lui qui les détestait par le passé.

L'espagnol devance Andrea Dovizioso en deux temps et commence à prendre du champs sur le reste des pilotes.
 
Pedrosa aux commandes
 
Pendant ce temps Valentino Rossi a ramarré Jorge Lorenzo
 
Valentino Rossi est déjà revenu sur Jorge Lorenzo
 
Marc Marquez se loupe dans une chicane et tire tout droit sur les dégagement en dur.
 
Marc Marquez va commettre de nombreuses erreurs
 
Cal Crutchlow revient à un train d'enfer sur les 4 pilotes de tête
 
Cal Crutchlow a le mors entre les dents
 
Jorge Lorenzo de plus en plus mal bouchonne Valentino Rossi
 
Jorge Lorenzo à la ramasse
 
 
encore 20 tours
 
Une grosse goutte d'eau de Dani Pedrosa permet à Andrea Dovizioso de reprendre l'avantage : avec le retour de Cal Crutchlow, de Nicky Hayden et de Stefan Bradl ils sont maintenant 7 à pouvoir prétendre à un possible podium.
 
tout est à refaire pour Dani Pedrosa
 
Marc Marquez est 8ème, mais il signe de très bons chronos ce qui porte à croire que lui aussi va réussir à revenir.
 
Marc Marquez commet des erreurs mais il roule très vite
 
Claudio Corti abandonne
 
abandon pour Corti
 
Valentino Rossi, Cal Crutchlow et Nicky Hayden doublent un Jorge Lorenzo à la rue.
 
Valentino Rossi en bonne compagnie
 

Toujours aussi rapide malgré sa précédente erreur Dani Pedrosa repasse une nouvelle fois Andrea Dovizioso pour s'emparer de nouveau du commandement : cette fois-ci sera-t-elle la bonne?

 
Dani Pedrosa reprend l'avantage
 
 
encore 17 tours
 
Sans incident il est certain que Marc Marquez va faire la jonction.

Premier pilote à doubler un certain ... Jorge Lorenzo.

Ce qui est fait rapidement mais en deux temps car le jeune espagnol s'enflamme quelque peu et signe une goutte d'eau au même endroit que Dani Pedrosa quelques tours auparavant.
 
pas de coup fourré cette fois-ci entre Marc Marquez et Jorge Lorenzo
 
Allez hop retour en tête.

Surprise Andrea Dovizioso redouble Dani Pedrosa
 
Andrea Dovizioso ne lâche rien
 
 
encore 15 tours
 

Surprise également Cal Crutchlow devance Valentino Rossi pourtant l'un des favoris de la course dans ces conditions.

 
aucun complexe pour Cal Crutchlow
 
À l'avant Dani Pedrosa en remet un coup pour prendre de nouveau l'avantage sur Andrea Dovizioso
 
Dani Pedrosa reprend une nouvelle fois l'avantage
 
Alvaro Bautista est en passe de revenir sur Jorge Lorenzo 8ème
 
Alvaro Bautista avec Jorge Lorenzo en point de mire
 
Après sa seconde erreur Marc Marquez marque le pas... pour mieux repartir?
 
temps mort pour Marc Marquez
 
Chez les CRT Randy De Puniet, Danilo Petrucci et Aleix Espargaro se tiennent en quelques dixièmes aux 13, 14 et 15ème places.
 
Randy De Puniet semble dans le coup
 
 
encore 13 tours
 

1ère attaque d'Alvaro Bautista sur Jorge Lorenzo.

 
Jorge Lorenzo contraint de résister à Alvaro Bautista
 
 
encore 12 tours
 
Randy De Puniet part à la faute et abandonne
 
chute et abandon pour Randy De Puniet
 
Alvaro Bautista réussit enfin à passer Jorge Lorenzo
 
Alvaro Bautista
 
Valentino Rossi talonné par Nicky Hayden commence à se faire lâcher par Cal Crutchlow.
 
Hayden dans le sillage d'un Valentino Rossi distancé par Cal Crutchlow
 
L'anglais du Team Tech3 a maintenant un objectif : revenir et doubler Andrea Dovizioso
 
Cal Crutchlow veut son podium
 
 
encore 11 tours
 
Stefan Bradl chute et repart
 
encore une chute pour Stefan Bradl
 
Valentino Rossi chute et repart
 
la chute pour Valentino Rossi
 
Yonni Hernandez rentre au stand abandonne
 
abandon pour Hernandez
 
Baisse de régime pour Nicky Hayden.

L'américain se fait doubler par Marc Marquez qui a repris un gros rythme en reprenant une seconde au tour au duo Cal Crutchlow - Andrea Dovizioso.
 
Marc Marquez va croquer Nicky Hayden
 
Une dérobade de l'arrière d'Andrea Dovizioso permet enfin à Cal Crutchlow de prendre l'avantage sur le pilote Ducati.
 
Cal Crutchlow va enfin passer Andrea Dovizioso
 
 
encore 3 tours
 
Marc Marquez revient irrésistiblement sur Andrea Dovizioso
 
Marc Marquez revient sur Dovi
 
On a presque oublié de dire que Dani Pedrosa se montre toujours impérial en tête de la course qu'il doit maintenant gagner.
 
si tout va bien Dani Pedrosa a course gagnée
 
Dans l'impossibilité de passer Andrea Dovizioso dans la ligne droite des stands Marc Marquez persévère et fait un dépassement d'anthologie.

Extérieur sur une courbe à doite à la Ducati avec gauche et droite en suivant : de toute beauté!
 
Marc Marquez embobine Andrea Dovizioso
 
 
dernier tour
 

Dani Pedrosa peut-être satisfait de sa performance.

Le pilote espagnol signe un succès précieux dans la course au titre et la perspective d'un affrontement au sommet avec son coéquipier Marc Marquez.

 
Dani Pedrosa au top
 
Justement le jeune Marc ne force pas son destin.

Cal Crutchlow en remet un petit coup et conjointement Marc Marquez rend la main.

Superbe seconde place de Cal Crutchlow qui, cette fois-cî a tenu la course entière dans des conditions difficiles!
 
Cal Crutchlow 1er pilote Yamaha
 
Que dire également de cette 3ème place inespérée de Marc Marquez qui est revenu de la 9ème position après le départ après deux erreurs en course.
 
un podium inespéré pour Marc Marquez
 
 
le podium
 
1. Dani Pedrosa - 2. Cal Crutchlow - 3. Marc Marquez
 
 
Randy De Puniet chute et abandon
 
Alors que j'étais 1er CRT j'ai commencé avoir des problèmes de visibilité.

Il y avait une pellicule à l'extérieur de la visière et je ne voyais plus grand chose.
 
 
 
Randy De Puniet
Au 16ème tour j'ai perdu l'avant sans comprendre pourquoi puisque en analysant la télémétrie, je n'ai pas freiné plus fort, ni mis plus d'angle.
 
 
 
Randy De Puniet

Ne voyant pas grand chose, je me suis certainement un peu écarté de la trajectoire et suis passé à un endroit ou il y avait plus d'eau.

 
 
 
Randy De Puniet
Je suis déçu car je pense que j'avais vraiment la possibilité de finir 1er CRT, surtout que j'ai pu voir et entendre que vous étiez nombreux à me soutenir tout au long du week-end sur le bord de la piste.

J’ai commis une erreur et je suis déçu car nous avions bien bossé depuis le début du week-end.
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
 

1er Dani Pedrosa

 
sommaire
 
Dani Pedrosa

J’ai fait une très bonne course.

Je suis très content de celle-ci parce que j’avais perdu du terrain en glissant au départ mais je suis revenu dès le premier virage.

 
 
 
Dani Pedrosa

Je n’avais pas de grip à l’arrière mais j’ai essayé de rester devant Dovi (Dovizioso) et Lorenzo.

J’ai commencé à gagner en feeling sur le mouillé, j’ai essayé d’attaquer et j’ai fait deux erreurs.

 
 
 
Dani Pedrosa
J’ai quand même pu m’accrocher, garder le rythme et j’ai réussi à m’échapper devant et à maintenir une bonne cadence.
 
 
 
Dani Pedrosa
La moto fonctionnait bien, les pneus patinaient beaucoup sur la trajectoire sèche sur les derniers tours mais j’ai réussi à garder de l’avance et à ramener une victoire très spéciale. 
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
2ème Cal Crutchlow
 
sommaire
 
Cal Crutchlow

Je suis vraiment, vraiment content.

C’est génial d’être sur le podium ici avec Monster Yamaha Tech3 puisque c’est leur course nationale et que c’est le Grand Prix de Monster Energy.

Nous sommes ravis de l’avoir fait ici.

 
 
 
Cal Crutchlow

J’avais eu une grosse chute hier et je pense que la course aurait été difficile sur le sec.

J’étais confiant pour un Top 5 mais je pense que le podium aurait été plus difficile à atteindre.

 
 
 
Cal Crutchlow

Je me suis rappelé ce qui s’était passé l’an dernier, j’avais chuté, et nous avons retrouvé les mêmes pilotes, Dovi et Vale.

 
 
Cal Crutchlow

Je savais que je devais me rattraper après l’an dernier et nous avons fini sur le podium.

 
 
Cal Crutchlow

Marc (Márquez) revenait sur moi en fin de course, j’ai commencé à avoir peur (rires) et j’ai donc continué à attaquer.

 
 
Cal Crutchlow
Je pense que nous avons très bien travaillé et que nous méritons vraiment ce podium.

Nous avons été rapides toute l’année et nous avons enfin réussi à l’atteindre.
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
3ème Marc Marquez
 
sommaire
 
Marc Marquez

C’était difficile, surtout au début avec autant d’eau sur la piste.

Je n’avais fait que quelques tours sur le mouillé, à Jerez.

 
 
 
Marc Marquez

J’ai d’abord fait une grosse erreur en patinant au départ et c’est une expérience dont je me rappellerai !

 
 
 
Marc Marquez

J’ai peut-être essayé de pousser trop fort au début et j’ai fait beaucoup, beaucoup d’erreurs, ce qui m’a fait perdre énormément de temps. 

 
 
 
Marc Marquez

J’ai ensuite retrouvé le feeling que j’avais eu pour le warm-up et je suis revenu.

 
 
 
Marc Marquez
Honnêtement, je ne m’attendais pas à finir sur le podium, je me suis simplement concentré sur ma course.
 
 
Marc Marquez
Je voyais Cal (Crutchlow) devant moi sur le dernier tour mais je me suis dit que le podium suffisait pour aujourd’hui!
 
 
 
Marc Marquez
Ces 16 points sont très importants parce que c’était ma première course MotoGP™ sur piste mouillée et commencer la saison avec quatre podiums est vraiment positif. 
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
sommaire
 
une nouvelle chute
chute
 
sommaire
 
3 chutes en 4 courses, les Grands Prix de Stefan Bradl se ressemblent trop depuis le début de la saison.

Pourtant le pilote allemand semble compétitif mais là encore une erreur vient ruiner une bonne position en course.
 
 
 
Stefan Bradl
J’ai de nouveau pris un bon départ et j’estime que notre rythme en entame de course était relativement satisfaisant puisqu’il nous permettait d’être en bagarre dans le groupe de tête.
 
 
 
Stefan Bradl
J’ai ensuite été contraint pendant l’épreuve d’ouvrir ma visière à plusieurs reprises car de la buée m’empêchait de voir correctement.
 
 
 
Stefan Bradl
Ça devenait délicat dans ce contexte d’emprunter la trajectoire idéale et j’ai malheureusement fini par chuter en mordant sur la ligne blanche.
 
 
 
Stefan Bradl
J’ai tout de même eu un peu de chance dans la mesure où j’ai pu redémarrer mon moteur et reprendre la piste pour signer des chronos acceptables.
 
 
 
Stefan Bradl
Nous revenons progressivement au rythme qui doit théoriquement être le nôtre mais nous sommes hélas marqués par la malchance.
 
 
 
Stefan Bradl
Ce qui ne fait aucun doute, c’est que nous n’avons pas perdu notre vélocité, que ce soit sur le sec ou le mouillé, et le Grand Prix d’Italie dans deux semaines devrait nous permettre de rassembler tous les paramètres utiles pour signer un résultat à la hauteur de notre potentiel.
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
haut de page
 
 
sommaire
 
 
Moto GP
 
Moto 2
 
Moto 3
 
 
 
 
LCR
 
Johann Zarco
 
Louis Rossi
 
CIP Moto 3
 
 
 
interviews
 
1. Pedrosa
 
2. Crutchlow
 
3. Marquez
 
 
 
 
résultats
 
classements
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PHOTOS - Moto GP Le Mans
photographe Philippe Guérin
 
 
Johann Zarco
 
 
 
PHOTOS - Moto GP Le Mans
photographe Emmanuel Trinité
 
 
Alexis Masbou
 
 
 
PHOTOS - Moto GP Le Mans
 
 
 
 
 
 
PHOTOS - la Fiesta Monster
 
 
 
 
 
PHOTOS - les Pit Babes du Mans
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
 
Bridgestone - les infos officielles
 
 
 
 
MotoGP.com les statistiques
 
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
forums
 
 
 
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
 
Moto2
la grille de départ
22 tours - 92 km - 36mn - moyenne 1530 km/h
air 12 ° - humidité 91% - piste 14° - dry
sommaire
 
le festival de Redding
 
Scott Redding a remporté le premier Grand Prix de sa carrière.

Une victoire qui a donné du baume au coeur de toute son équipe mais la triple chute de Rabat, Espargaro et Nakagami ne permet pas de tirer beaucoup d'enseignements de ce GP de France.

Johann Zarco qui avait bénéficié de la météo et d'un bon flair de Laurent Fellon durant les qualifications pour décrocher une belle première ligne s'est en revanche fait piéger par les conditions météo en fin de GP.
 
Scott Redding remporte son 1er GP
 
Pour quelques gouttes la Direction de course a sorti le drapeau rouge alors que Johann venait de s'installer en 3ème position. C'est rageant et un peu dur à avaler car le Johann on le sentait bien dans le finish au contraire de ses adversaires...

Soulignons également la belle performance de Mike Di Meglio superbe 7ème : on attend dorénavant la confirmation et des top 10 réguliers pour Mike.
 
Johann en première ligne et le top 5 dans la poche
 
 
la grille
 

Takaaki Nakagami est en pole devant Redding et Johann Zarco

Mike Di Meglio est 12ème en 4ème ligne et Louis Rossi 21ème en 7ème ligne

 
la pole pour Tito Rabat
 
Flairant une mauvaise météo Johann Zarco a mis gaaaazzz d'entrée ce qui lui a réussit et permis de décrocher une première ligne.

Comme nous l'avons dit précédemment l'objectif de Johann doit être avant tout de réussir la séance de qualifications du samedi après midi comme s'il s'agissait du GP en lui-même.
une bonne qualif égale un bon GP
 
Ce n'est qu'à ce prix qu'il pourra aborder les GP de manière plus relâchée sans laquelle il n'est point de bon résultat possible.

Première ou seconde ligne exclusivement ce qui devrait lui garantir automatiquement des combats aux avant postes avec toutes les chances de réussir qui en découlent et surtout du plaisir en course.
 
une bonne qualif ça change tout
 
 
le départ
 
Nakagami réalise le hole shot devant Espargaro et Zarco
 
holeshot pour Nakagami
 
 
Le premier classement
 
Nakagami devance Espargaro, Zarco, Rabat, Aegerter, Simeon, Kallio, Pasini, Redding et Mike Di Meglio
 
Nakagami mène la danse devant Espargaro
 
 
la course
 

Rabat est le premier à réagir en voyant Espargaro et Nakagami commencer à s'échapper : l 'espagnol passe Zarco.

 
Espargaro, Nakagami et Rabat s'échappent
 

En tête de la course Espargaro prend les choses en main en doublant autoritairement Nakagami tandis que Rabat recolle au duo qui fait le trou.

 
Espargaro mène le bal
 
 
encore 24 tours
 
Double chute incroyable des deux pilotes du Team Pons, Esteve Rabat et Pol Espargaro qui repart.
 
rien ne va plus pour Espargaro
 
Nakagami se retrouve seul en tête avec 1.7 seconde d'avance sur Johann Zarco
 
Nagakami seul en tête
 
Jordi Torres chute en sortant trop large sur la moquette et abandonne
 
 
 
la moquette ça glisse
 
 
encore 23 tours
 
Même punition pour Thomas Luthi
 
Luthi déconfit
 
Dominique Aegerter et Johann Zarco continuent de s'arsouiller pour la seconde place.
 
Zarco et Aegerter en bagarre
 
Zarco emmène un groupe composé d'Aegerter, Redding, Kallio, Simeon, Pasini et Di Meglio.
 
Johann leader de son groupe
 
 
encore 20 tours
 
Nakagami chute exactement au même endroit que les pilote Pons et c'est Johann Zarco qui se retrouve en tête du Grand Prix de France désormais talonné par Redding.
 
Johann Zarco leader du GP
 
 
encore 18 tours
 
Redding s'empare du commandement aux dépends de Johann Zarco qui fait tout pour ne rien céder à l'anglais.
 
Redding s'empare du commandement
 
Pasini et Di Meglio commencent à perdre du terrain sur les hommes de tête.
 
Mike Di Meglio fait la course dans le groupe de tête
 
Louis Rossi est en bagarre avec son coéquipier Danny Kent à la 18ème place.
 
Louis Rossi et Danny Kent en baston
 
Tandis Scott Redding tente de s'échapper, Xavier Simeon effectue une belle course dans le sillage de Johann Zarco
 
le podium en point de mire pour Simeon
 
Le virage du musée fait une nouvelle victime en la personne de Nicolas Terol...
 
chute de Nicolas Terol
 
 
encore 7 tours
 
Les hommes de tête ne prennent pas encore de risques, même si ça commence à se placer en vue du final.

Mika Kallio se met en évidence en passant coup sur coup Simeon et Zarco.
 
Mika Kallio force le destin
 
 
encore 6 tours
 
Johann Zarco marque le pas en se faisant doubler par Simeon et Aegerter.
 
Johann Zarco commence à rétrograder
 
 
encore 5 tours
 
Scott Redding lève la main signalant à la Direction de course qu'il pleut... alors que les commissaires signalent un changement d'adhérence.
 
Scott Redding aimerait bien en finir là
 
 
encore 4 tours
 
Simeon en profite pour dépasser Kallio.
 
Simeon se place
 
Johann Zarco profite de cette dégradation des conditions pour s'emparer de la 4ème place en doublant Aegerter.
 
Johann Zarco gagne une position
 
 
encore 3 tours
 
Mika Kallio se loupe ce qui permet à Johann de s'emparer de la 3ème place
 
une place de mieux pour Johann désormais sur le podium
 
Mais quelques secondes après la Direction de course décide de sortir le drapeau rouge ce qui rétrograde Johann à la 5ème place : dommage et sans doute injuste car le français semblait parfaitement compétitif en cette fin de course.
 
une 5ème place très dure à encaisser pour Johann
 
 
le podium
 
1. Redding - 2. Kallio - 3. Simeon
 
 
les français
 
Johann Zarco se classe 5ème (voir l'espace Zarco)
 
 
 
Mike Di Meglio se classe 7ème
Excellent résultat. Rien à dire. Mike est à sa place : pourvu que cela dure!
 
 
 
Louis Rossi se classe 15ème
Belle satisfaction pour Louis Rossi qui marque son 1er point lors de son Grand Prix national.

Louis progresse à petits pas mais il progresse et c'est bien là l'essentiel.
 
sommaire
 
le communiqué de Louis Rossi
 
 
 
 
 
 
 
 
pause d'ambiance
 
 
 
 
 
 
 
Johann Zarco
sommaire
 
pour quelques gouttes de pluie
5ème
 

Il y a de quoi enrager devant une décision de stopper la course de manière un peu hâtive alors que bien des Grands Prix se sont déroulés dans des conditions bien plus dégradées...

 
Johann Zarco
 
Mais bon on retiendra la 1ère ligne et la 5ème place de Johann qui a fourni une très belle course, menant plusieurs tours et soufflant au bon moment avant de s'élancer pour le sprint final.
 
Johann Zarco
 
Malheureusement les commissaires en ont décidé autrement mais si Johann persiste dans cette tactique de jouer son va tout le samedi après midi il abordera les GP plus relax et sera de plus en plus en mesure de se battre pour le podium.
 
relax Johann
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
va
 
Moto 3
la grille de départ
24 tours - 100 km - 42 mn - moyenne 143 km/h
air 12° - humidité 89% - piste 11° - dry
 
le tiercé dans le désordre
 
sommaire
 
Il faut que Honda redresse la barre sans quoi les Grands Prix Moto3 vont devenir au mieux mortellement ennuyeux et au pire totalement prévisibles.

Depuis le début de la saison ce sont les 3 mêmes pilotes qui se sont partagé les podiums si l'on fait exception de la 3ème place de Folger à Jerez.

Sommes-nous «condamnés» admirer le trio Salom - Rins - Vinales une fois dans l'ordre et une autre dans le désordre et cela d'un Grand Prix à l'autre?

Espérons que non mais la marge de progrès semble tellement importante pour Honda qu'on demeure dubitatif face à la disproportion qui règne dans la discipline.

Cette fois-ci le tiercé dans l'ordre s'établit comme suit : Vinales, Rins et Salom. Et la prochaine fois?
 
Maverick Vinales aime bien Le Mans
 
Les français avaient débarqué en force pour leur Grand Prix national avec le renfort des deux wild cards Jules Danilo et Christophe Arciero.

Du côté des cadres Alexis Masbou a réussi une belle course en décrochant un top 10 et en se classant 3ème Honda derrière Fenati et Binder.

On en est qu'au début de la saison et on peut espérer que les réglages vont évoluer et permettre à Alexis de se battre pour quelques places de mieux très régulièrement.

Alan Techer n'est pas tombé et c'est le point positif. À l'inverse de Jules Danilo pigiste de Marc VDS et qui n'a pas fini une course prometteuse.

Enfin Christophe Arciero a été pénalisé par un ride through qui l'a empêché de démontrer sa valeur en course. Mais ce week end lui sera sans aucun doute très bénéfique pour la poursuite de sa carrière.
 
Alexis Masbou est toujours le chef de file des français en Moto3
 
 
la grille
 

Maverick Vinales est en pole devant Oliveira et Folger.

 
la pole position pour Maverick Vinales
 
Alexis Masbou est 10ème en 4ème ligne, Alan Techer 22ème en 8ème ligne.
 
Alexis Masbou en 5ème ligne
 
Chez les wild card tricolores Jules Danilo occupe la 26ème place en 9ème ligne et Christophe Arciero 34ème en 12eème ligne.
 
Jules Danilo 1er deux wild card français
 
 
le départ
 
Vinales réalise le holeshot immédiatement devancé par Folger.
 
le holeshot pour Vinales mais Folger s'empare du commandement
 
 
le premier classement
 
Folger devance Vinales, Rins, Salom, Oliveira, Marquez, Miller, Ajo, Kornfeil et Isaac Vinales
 
Folger aime les conditions piégeuses
 
Alexis Masbou est 12ème et Techer au-delà de la 30ème place.
 
Alexis Masbou (#10) plein cadre
 
Christophe Arciero écope d'un ride through pour départ anticipé
 
Christophe Arciero va devoir repasser par les stands
 
 
la course
 
Le trio Folger, Vinales et Rins se détache suivi à quelques longueurs par Luis Salom
 
les 3 mousquetaires sont de retour
 
 
encore 16 tours
 
Miguel Oliveira, qui s'était élancé de la 1ère ligne, chute et abandonne
 
abandon pour Miguel Oliveira
 
 
encore 17 tours
 
abandon pour Florian Alt issu de la Red Bull Rookies Cup 2012.
 
abandon pour Alt
 
Alexis Masbou est calé à la 12ème place entre
 
Alexis Masbou 2 places de moins (pour le moment) que sur la grille
 
 
encore 12 tours
 
Jonas Folger abandonne le groupe de tête sur une erreur de pilotage qui le fait tirer droit dans la chicane Dunlop... le dégagement lui permet de revenir rapidement sur le circuit mais à la 4ème place derrière Luis Salom.
 
Folger abandonne la 1ère place à Vinales
 

Jules Danilo quant à lui est à 2 doigts de s'accrocher avec Bagnaia.

Un incident qui lui coûte son garde boue avant et qui précède de peu une chute cette fois-ci éliminatoire pour Jules

 
la chute et l'abandon pour Jules Danilo
 
Le malheureux Niccolo Antonelli chute une nouvelle fois.

Le jeune espoir italien du Team Gresini n'a pas fini la moindre course depuis le début de la saison.
 
4ème chute en 43 Grands Prix pour Antonelli
 
 
encore 4 tours
 
Un énorme high side de Khairuddin provoque également la chute de Niklas Ajo
 
Khairuddin et Ajo chutent de concert et le malaisien s'en sort bien
 
Comme depuis le début de l'année la course est soporifique en tête.

Vinales devance Rins et Salom alors que Folger est définitivement distancé
 
Folger n'est plus là
 
Baldassari, issu de la Red Bull MotoGP Rookies Cup et coéquipier d'Antonelli chute de même que Watanabe.
 
Baldassari part à la faute
 
 
dernier tour
 
Vinales est le plus à l'aise.

Il se détache au train en abandonnant Rins sous la menace de Salom
 
Vinales s'envole vers la victoire
 
Vinales l'emporte tandis que Rins réussit à préserver sa seconde place.
 
Rins second de la course et 3ème du général
 
 
le podium
 
1. Vinales - 2. Rins - 3. Salom
 
 
les français
 
Alexis Masbou se classe 9ème
Un classement correct pour Alexis qui ne gagne cependant qu'une seule place par rapport à sa position sur la grille et la petite déception en ce qui le concerne vient de là.
 
Alexis Masbou
 
Mais un choix de pneu trop tendre et quelques soucis d'embrayage n'ont pas permis à Alexis de mieux faire
 
 
 
Alan Techer se classe 23ème
voir l'espace CIP
 
Alan Techer
 
 
Christophe Arciero 26ème
 
le compte rendu du Ch. Arciero
 
Christophe Arciero
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
 
 
Technomag - CIP
sommaire
 
le communiqué du Team CIP
 
 
Alan Techer
 
un Grand Prix sans chute
Techer 23 - Guevara 22
 
Dans des condition très difficiles Alan Techer a su ne pas chuter. C'est comme cela que la confiance revient!
 
Alan Techer
 
 
 
 
 
 
pause de charme
 
 
 
 
photos : Teams - Philippe Guérin - Emmanuel Trinité - Fritz Glänzel - Red Bull - Bridgestone

textes adrien

mise en page adrien
 
 
haut de page