ENDURANCE 2019 – Allemagne, Oschersleben, la liste provisoire des engagés, la présentation de Véronique Sauvage

Un mois après les 8 heures du Slovakia ring le mondial d’endurance pose ses valises en Allemagne, au Motor Arena d’Oschersleben. Les pilotes passent ainsi du circuit le plus long (5, 922 km) championnat au plus court (3,367km). Cette année, changement des habitudes en Allemagne, avec un programme bien chargé aussi bien sur la piste que pour les animations. Les 8 heures vont se dérouler le dimanche à la place du samedi traditionnellement. De ce fait, les essais libres et qualificatifs sont également décalés d’une journée.
 

 
La German speedweek ouvrira jeudi 6 juin avec les essais libres et qualificatifs des courses annexes, à savoir d’une part le championnat allemand IDM 300, 600 et 1000 et d’autre part l’European Endurance Legends Cup (EELC).

Les pilotes du mondial endurance prendront la piste jeudi soir pour la séance d’essais de nuit puis vendredi matin pour deux heures d’essais libres avant d’enchaîner l’après midi sur la première qualification.

Les pilotes de L’ADAC Junior Cup et de l’IDM seront toujours en essais alors que les anciennes de l’EELC s’elanceront pour leur course de 4 heures.

Samedi matin sera consacré à la deuxième séance qualificative EWC, l’après-midi aux courses annexes et pour terminer dimanche, les dernières courses support (ADAC junior Cup by KTM et IDM 600) et les 8 heures.
 
SERT
 
En parallèle, il sera possible d’ assister à l’ European Street Freestyle Cup, au festival rock et métal day’z avec plus d’une vingtaine de groupes répartis sur les 3 soirs.

Le spectateur pourra également approcher les pilotes lors de la visite des stands et les séances d’autographes.

Cette année 39 teams sont annoncés.

Parmi les permanents, quelques changements de de pilotes sont à noter, comme Guillaume Antigua qui remplace Julien Pilot sur AM Moto Competition Racing.
 
Guillaume Antigua
 
Maco Racing Team n’a pour l’instant aucun pilote sur la liste des engagés, tout comme GSM Racing.

Parmi les teams engagés uniquement pour cette épreuve, on retrouve des habitués comme les allemands du NRT 48 ou de l’Aprilia Grebenstein mais aussi de nouveaux venus avec un équipage autrichien (Béryl K Racing Team) et un anglais (British Endurance Racing team).
 
AM Moto Racing Competition
 
Voilà donc un programme bien rempli pour cette dernière épreuve en Europe.

Les 8 Hours of Oschersleben sont une étape décisive du championnat FIM EWC.

Avant-dernière manche de la saison 2018-2019 avant la Grande Finale aux Suzuka 8 Hours, ce rendez-vous en Allemagne annonce une très sévère bagarre entre une poignée d’équipes en position de jouer le titre mondial.

Le Suzuki Endurance Racing Team arrive en Allemagne en tête du classement mondial avec 10 points d’avance sur le Team SRC Kawasaki France.

Le duel entre ces deux équipes officielles est donc annoncé aux 8 Hours d’Oschersleben.
 
Wepol Racing
 
Et d’autres prétendants se pressent dans leur sillage alors que 30 points sont à prendre pour le vainqueur sans compter les points supplémentaires accordés aux cinq premières équipes sur la grille de départ.

On surveillera en particulier le Wepol Racing, équipe privée très performante.

Ses plus «mauvais» résultats depuis le début de saison sont des 4e places aux 8 Hours of Slovakia Ring et aux 24 Heures Motos.

Le podium est à la portée de cette équipe allemande sur Yamaha managée par Rico Penzkofer et son trio de pilotes, Sheridan Morais, Daniel Webb et Michael Laverty.
 
FCC TSR Honda France
 
Elle pointe à 14 points seulement du Suzuki Endurance Racing Team et affiche clairement son intention de jouer les trouble-fêtes parmi les équipes officielles.

Wepol Racing devance au classement le YART Yamaha et le F.C.C. TSR Honda France.

L’équipe autrichienne et l’équipe japonaise, championne du monde en titre, ont repris pied dans le Top5 mondial après leur 1ère et 2ème place en Slovaquie mais elles comptent encore respectivement 26 et 34 points de retard sur le leader.
 
YART
 
Elles jetteront donc toutes leurs forces dans cette confrontation aux 8 Hours of Oschersleben comme le Honda Endurance Racing et le Bolliger Team Switzerland, 6ème et 7ème au classement mondial.

Autre challenger turbulent à surveiller, le VRD Igol Pierret Expériences, 5e en Slovaquie.

Pour ERC-BMW Motorrad Endurance, c’est l’heure de la revanche.
 
ERC BMW
 
Après trois abandons sur les trois premières courses de la saison, l’équipe officielle allemande va jouer son va-tout devant son public.

L’an dernier, elle avait terminé quatrième à Oschersleben.
 
GERT 56
 
Rappelons également que le titre SST sera attribué à l’issue de cette course et que même si le GERT56 by GS Yuasa, actuel leader de la catégorie, joue à domicile, il ne dispose que de 11 points d’avance sur ses trois poursuivants, le Junior team Le Mans sud Suzuki, BMRT 3D Maccio Racing et Moto Ain ayant chacun 26 points.
 
Junior Team LMS Suzuki
 
Le podium final est donc loin d’être acquis.
 
Moto Ain
 
 
La liste provisoire des engagés

liste-provisoire-des-engages-endurance-2019-allemagne-oschersleben

 
BMRT 3D Maccio Racing
texte Véronique Sauvage et Valérie Moreno