ENDURO – ISDE, jour 3, résumé, résultats, vidéo et classements, la France en tête en Trophée et en Juniors


 
À mi-parcours du Concours international des Six Jours d’Enduro (CISJE, ISDE en anglais), à Brive, l’équipe de France est toujours solidement arrimée à la première place du Trophée mondial FIM, portant son avance à 5’19 sur l’Australie, tandis que l’équipe Junior a pris la première place pour 39″ à l’Italie. Chez les filles, l’Australie compte 5’49 d’avance en tête sur les États-Unis.
(les résultats officiels sont en bas de page)
si vous désirez obtenir une photo de cet article en HD écrivez-nous
 

Jeremy Tarroux
 
Avec trois de ses pilotes dans les quatre premiers, à l’issue d’une journée à nouveau marquée par la poussière et la sécheresse, malgré une température plus fraîche que lors des deux premiers jours, la France à conforter son avance dans la catégorie reine en remportant cette journée avec 59 secondes d’avance sur l’Australie.
 

Christophe Nambotin
 
Christophe Nambotin (KTM), Jeremy Tarroux (Sherco), Loïc Larrieu (Yamaha) et Christophe Charlier (Husqvarna) se sont offert une avance confortable sur les pilotes des antipodes, deuxièmes au classement général.
 

Christophe Charlier
 
 
Loic Larrieu
« Ce fut aujourd’hui une belle journée pour moi et pour l’équipe de France.

La compétition a été très serrée aujourd’hui avec de nombreuses nouvelles spéciales, certaines renfermaient des pièges, d’autres moins.

Il a été surprenant de voir à quelle vitesse le terrain pouvait se dégrader.

Cependant, j’ai vraiment attaqué fort et je suis arrivé dans le dernier test en devant gagner, ce que j’ai réussi à faire.

Je suis très heureux de cela parce que j’ai connu quelques déceptions en début de semaine.

L’équipe de France a été une nouvelle fois forte et nous espérons maintenant continuer à attaquer pendant la deuxième moitié de cette semaine. »
 

Loic Larrieu
 
 
Cette troisième journée a également souri à l’équipe JUNIOR du pays organisateur.

Troisièmes lors de la première journée, deuxièmes le lendemain, Jeremy Miroir (Husqvarna), Hugo Blanjoue (Yamaha) et Anthony Geslin (Beta) se sont imposés mercredi avec 26 secondes d’avance sur l’Italie.

La Grande-Bretagne a terminée à la troisième place.

La France compte à présent 39 secondes d’avance sur l’Italie en tête du classement général.

Les États-Unis occupent la troisième place, la Grande-Bretagne quatrième et le Chili (qui accueillera la l’épreuve l’année prochaine) est cinquième.
 

Hugo Blanjoue
 
 
En remportant cette troisième journée chez les FEMMES, l’Australie s’échappe en tête du classement général de la catégorie, malgré la fracture d’un doigt de Jessica Gardiner (Yamaha).

Les États-Unis occupent la deuxième place devant la France, la Suède et l’Italie.
 

Tayla Jones
 
Malheureusement pour les françaises la blessure au bras de Samantha Tichet s’est dégradée jusqu’à nécessiter son hospitalisation pour une intervention chirurgicale qui s’est déroulée avec succès.

Pendant ce temps, Audrey Rossat et Juliette Berrez affrontaient les cinq spéciales du jour, qu’elles concluaient aux huit et neuvièmes rangs chez les Féminines. Ce soir, les filles sont toujours classées à la troisième position.
 

Juliette Berrez
 
Dans la catégorie ENDURO 1, Tarroux s’est montré le plus rapide de la journée, avec cinq secondes d’avance sur Josep Garcia (KTM).
 

Jeremy Tarroux
 
Eero Remes a terminé la journée à la troisième place.
 

Eero Remes
 
Au classement général, Garcia domine, mais il n’a plus que sept secondes d’avance sur Tarroux.
 

Josep Garcia
 
Un autre Français, Larrieu, a dominé l’ENDURO 2 de 10 secondes devant Nathan Watson (KTM) qui a enfin trouvé son rythme après deux journées difficiles.
 

Loic Larrieu
 
La troisième place est revenue au pilote australien, Daniel Milner (KTM).

Milner reste leader du classement général de la catégorie avec huit secondes d’avance sur Larrieu.

Christophe Nambotin (KTM) a pris la première place dans la catégorie ENDURO 3 pour rester au sommet du classement général devant Taylor Robert (KTM) et Jaume Betriu.
 

Christophe Nambotin
 
Du côté des constructeurs, KTM 1 a pris la tête avec Watson, Garcia et Nambotin.

Deux autres équipes de la marque autrichienne sont sur le podium provisoire.

La compétition entre les clubs est extrêmement serrée.

L’Italie domine avec 14 secondes d’avance sur Auvergne Elite et Galles est troisième.
 

Thomas Oldrati
 
 
FRANCE

A mi-course, Philippe Thiebaut, Directeur Technique National, dresse un premier bilan de ces ISDE.
« Nos affaires vont plutôt bien puisque les juniors passent en tête de leur catégorie et je crois qu’on peut être fier de Juliette et Audrey qui maintiennent l’équipe féminine à flot après l’hospitalisation de Samantha.

Nous sommes sur le bon chemin pour terminer brillamment cette semaine de course mais on ne doit pas oublier que nous n’en sommes qu’à mi-parcours.

L’équipe Trophée a comme toujours été forte et c’est intéressant de voir que le niveau de l’enduro Français reste au top au niveau mondial. Il faut garder ce cap et préparer la relève. »
 

Anthony Geslin
 
 
Le résumé vidéo


 
 
Les résultats officiels

3-resultats-et-classements-3-jour-enduro-2017-isde-france-brive-la-gaillarde


communiqué FIM