ENDURO KID – Hasparren, les leaders trébuchent au pays basque


 
Le Championnat de France Enduro Kid vivait ce samedi sa troisième épreuve de la saison 2022. Cette manche qui marquait la mi-saison a été organisée par le Moto Club Errobi, à Hasparren, dans le pays basque. Aux manettes, une équipe de passionnés menée par Eric Geslin, président du club et éducateur moto de longue date, qui a fait le choix de proposer une spéciale de configuration différente des tracés habituels.
 

 
Au coeur d’un magnifique domaine sur les hauteurs d’ Hasparren, les pilotes ont pu évoluer sur un terrain qui faisait la part belle aux sous-bois, sur une spéciale très typée ligne. La volonté était d’amener de la variété à ces jeunes pilotes évoluant dans une discipline qui exige de savoir s’adapter à tous types de terrains. Mission réussie, certains s’y sont montrés plus à l’aise que d’autres, mais tous y auront pris beaucoup d’expérience.

Joey Nuques l’a emporté chez les Espoirs, Paul Garcia a gagné en Cadet 125, et Eyal Efroni en Cadet 85. Chez les filles Espoir/Cadet, c’est Sarah Leroy qui s’est imposée.

En Minime, Mathéo Corrochano est allé chercher la victoire, imité par Gaël Bonnet dans la catégorie Benjamin. Comme à son habitude, Lenny Pichon s’est imposé chez les poussins, et c’est Satine Jean qui a une nouvelle fois gagné en Minime/Benjamin Féminine.

On fait le point dans chacune des catégories :
 

 
 
Catégorie Espoir

Joey Nuques ne joue pas le championnat, mais en voisin, il est venu se mesurer aux autres pilotes de la catégorie Espoir sur la spéciale d’ Hasparren. Comme il l’avait fait à Auzole, c’est lui qui a signé la victoire après voir remporté les cinq chronos du jour.

Dans sa roue, c’est un autre des animateurs de la saison 2021 qui est venu se joindre à la fête. Dorian Simon, vice champion de France l’an passé, n’a pas perdu la main et signe une très belle deuxième place.

Le podium est complété par le pilote GP Motors Julien Abert Dosso qui grâce à cette troisième place, signe une très belle remontée au classement provisoire. Il passe du troisième au second rang, et revient à seulement un point du leader Valentin Mersin. Ce dernier avait pourtant les cartes en main pour consolider son leadership, mais une panne dans le dernier chrono l’a obligé à terminer la course en poussant sa moto et l’a contraint a retrograder d’une seconde place qu’il tenait fermement à une huitième place finale.

Classement provisoire Espoirs
MERSIN Valentin
ABERT-DOSSO Julien
FOUCHER Diego
 

 
 
Catégorie Cadet 125

Comme chez les espoirs, le leader de la catégorie Cadet 125 a lui aussi trébuché sur cette étape basque. Gabin Allemand (Elite Moto 15) était bien parti pour signer une nouvelle victoire mais a vu ses espoirs s’effondrer dans la SP4 où il a du concéder une minute à ses adversaires. Il termine dixième et perd toute l’avance qu’il avait accumulé au provisoire jusque là. Il occupe toujours la tête, mais la partage désormais avec Raphaël Roux qui s’est hissé samedi sur la troisième marche du podium.

La victoire du jour s’est jouée entre le pilote espagnol Pol Guerrero Alemany et Paul Garcia. C’est ce dernier qui a finalement pris la victoire, dans l’ultime tour, et pour moins de deux secondes. Il remonte au troisième rang du provisoire.

A noter l’absence de Thomas Poux sur cette épreuve. Blessé à la main, il n’a pas pu defendre ses chances. Il devrait être de retour pour le prochain rendez-vous.

Classement provisoire Cadets 125
ALLEMAND Gabin
ROUX Raphael
GARCIA Paul
 

 
 
Catégorie Cadet 85

Victoire inédite également dans la catégorie Cadet 85cc. Pour la première fois, Emerick Vergotte a du céder la première place. Et c’est Eyal Efroni qui est venu cueillir ce tout premier succès cette saison. Une victoire pour un peu plus de deux secondes, qui récompense une course sans erreur sur cette spéciale très technique. Il repart avec 25 points supplémentaires à son compteur et remonte ainsi à la seconde place du général, à égalité avec Enzo Merchionne, troisième de la course.

Vergote, second du jour, fait tout de même un joli coup, puisqu’il conserve la tête du provisoire et augmente même son avance, qui se porte désormais à 14 points.

Classement provisoire Cadets 85
1.VERGOTE Emerick
2.EFRONI Eyal
2. MERCHIONNE Enzo
 

 
 
Catégorie Espoir/Cadet féminine

Cette épreuve basque aura décidemment bousculé les leaders de pas mal de catégories. Celle des Espoir/Cadet Féminines ne déroge pas à la règle. C’est Sarah Leroy, championne de France en titre, mais qui n’était pas encore parvenu à trouver le chemin de la victoire cette saison, qui s’est imposée à Hasparren. Elle est parvenu à dominer Lana Curvelier, deuxième, et lui reprend trois points au classement provisoire. Trois points, c’est également le nombre de points qui les séparent désormais, de quoi leur redonner une bonne dose de motivation pour les deux dernières épreuves.

Sur la troisième marche du podium samedi soir, on retrouvait pour la première fois Rose Alegre-Roumec, bravo!

Classement provisoire Espoir/Cadet féminine
CURVELIER Lana
LEROY Sarah
AZILE Skarla
 

 
 
Catégorie Minimes

Chez les minimes, là encore, le leader Aurélien Rebaubier a vécu une course difficile. Une chute dans la deuxième spéciale lui a couté une trentaine de secondes et toutes chances de podium. Neuvième au final, il conserve tout de même son leadership au provisoire, mais voit son avance réduite à 5 points sur le second, Mathéo Corrochano. Ce dernier est parvenu à se hisser sur son premier podium de la saison, et sur la plus haute marche du podium.

A ses cotés, Jules Beuret, second, qui réitère sa belle performance de Monteils, et Lucas Guibert, troisième.
Mauvaise journée en revanche pour Eliot Laborie. Seulement huitième, il doit rétrograder de la deuxième à la quatrième place au provisoire.

Classement provisoire Minimes
REBAUBIER Aurelien
CORROCHANO Matheo
BEURET Jules
 

 
 
Catégorie Benjamin
Pas de surprise en revanche chez les Benjamins. Gaël Bonnet, le pilote qui roule sous les couleurs Academy Vincenduro, continue sa moisson de victoires et en coche une de plus à son palmares. Malgré une petite chute, il a remporté les trois chronos sur lesquels les Benjamins se sont affrontés. Tiago Paolini a lui aussi tenu son rang, en montant sur la seconde marche du podium, dont il est le locataire depuis la toute première épreuve. Enfin, c’est Léon Ponge qui a pris la troisième place. Le trio de tête au provisoire reste inchangé.

Classement provisoire Benjamin
BONNET Gaël
PAOLINI Tiago
PONGE Léon
 

 
 
Catégorie Minime/Benjamin Féminine

Déjà vainqueur à Monteils le mois dernier, Satine Jean a remis le couvert dans les collines du pays basque. Elle s’est montrée la plus rapide des pilotes Minime/Benjamin féminines et signe une nouvelle victoire. Lou Cailloux, en tête du provisoire, a pris la troisième place, et s’est fait battre pour la première fois par Pauline Nicon, deuxième. Cette dernière revient de fait à seulement trois points de Cailloux…..affaire à suivre.

Classement provisoire Minime/Benjamin Féminine
CAILLOUX Lou
NICON Pauline
JEAN Satine
 

 
 
Catégorie Poussin

Lenny Pichon a encore fait forte impression dans la catégorie Poussin. Très à l’aise et rapide dans les portions techniques, il s’est permis de signer des temps inférieurs à ceux des meilleurs pilotes Benjamin et Minime. Il s’impose logiquement, son troisième succès cette année.
Baptiste Jouan prend la deuxième place, et passe au provisoire devant Tim Raffard, seulement quatrième de la course.
La troisième marche du podium s’est vue occupée par Timotei Pouzon.

Classement provisoire Poussin
PICHON Lenny
JOUAN Baptiste
RAFFARD Tim

Pour la prochaine épreuve, l’enduro Kid retrouvera ses racines auvergnates. Le quatrième round aura lieu à Issoire, dans le Puy-De-Dome, le 17 Septembre prochain.