RALLYE RAID – Africa Eco Race, Jour 10, le résumé, les vidéos, Stefan Svitko fait parler la poudre

Que ce soit sur deux ou quatre roues, ceux qui vont sortir de la spéciale du jour sous forme d’une boucle de 456 km autour de Ouad Naga seront, incontestablement, des héros. En effet, il s’agissait au dire de tous, de la plus difficile étape depuis la création de l’AFRICA ECO RACE en 2009. Pourquoi ? Tout simplement parce que le parcours était 100% sable avec énormément de dunes, le tout sous une température avoisinant les 50 degrés. Pourtant, la quasi-totalité des partants du jour seront ce soir à l’arrivée. C’est dire le niveau des rescapés de cette édition 2022.
(les résultats)
 

 
« C’était la plus belle spéciale de ma carrière en Rallye Tout Terrain ! Un rêve pour tout pilote de moto ! » Tels étaient les propos de Stefan SVITKO à l’arrivée de la spéciale. Au guidon de sa KTM, le Slovaque s’est imposé avec 00:07:27 d’avance sur l’HUSQVARNA de l’Italien Maurizio GERINI.
 

 
Pal Anders ULLEVALSETER, également sur KTM, termine 3ème à 00:14:47. Le Norvégien devance la YAMAHA de l’Espagnol Pol TARRES de 58 secondes alors que le Français Xavier FLICK, qui ouvrait la piste ce matin sur son HUSQVARNA, est 5ème à 13 secondes.
 

 
Le Britannique Robbie WALLACE est toujours là sur sa KTM, en 6ème position, juste devant l’Italien Alessandro BOTTURI sur sa YAMAHA, de retour aux avant-postes après une nuit et une journée de galères dans le camion balais.
 

 
Mais sur cette étape impitoyable, il y a vraiment des pilotes à mettre en avant comme le Français Stéphane GRIGNAC qui a accompagné toute la journée la pilote Francesca GASPERI.
 

 
En pleure, à l’arrivée, l’Italienne avouait que sans lui, elle n’aurait jamais été au bout.
 
Alessandro Botturi
 
Ils terminent respectivement 19ème et 20ème. Coup de chapeau également à Laurent COCHET qui, lui aussi, est revenu en course après deux jours d’errance à l’arrière du rallye.
 
Laurent Cochet
 
Le journaliste motard français est allé au bout de lui-même pour rallier l’arrivée, accompagné de deux autres pilotes, à savoir Damien DEROCQ qui, à 49 ans, participe à son premier Rallye Tout Terrain, mais aussi le Belge Jean Louis BLANPAIN qui revenait sur l’AFRICA ECO RACE après un abandon sur une sérieuse blessure il y a quelques années.
 
Damien Derocq
 
Tous trois se sont encouragés mutuellement et ont ainsi réussi à sortir de la fournaise mauritanienne. C’est ça l’esprit de l’AFRICA ECO RACE !
 
Damien Derocq
 
Au général, l’affaire semble entendue pour Stefan SVITKO qui, sauf un problème dans la dernière étape, pourrait être le prochain vainqueur de l’épreuve. Il possède en effet 00:53:02 sur Maurizio GERINI et 02:21:58 sur Xavier FLICK, toujours leader de la catégorie MOTUL EXTREME RIDER des pilotes sans assistances autre que celle de l’organisation.
 

 
 
Le résumé de la course


 
 
Alessandro Botturi
 
 
Zoom Magazine


 
 

 
 
Motul Xtrême rider


 

 

Les résultats officiels

Rallye-raid-2022-africa-eco-race-etape-10-resultats-et-classements