RALLYE RAID – Andalousie, étape 1, (résumé, vidéo, classement), Adrien Van Beveren remporte la 1ère étape

Les motards se sont tous accordés pour qualifier la spéciale du jour de piégeuse et technique, avec ses pistes glissantes et difficilement navigables, autour les oliveraies et les champs de blé. Les favoris, en fonction des terrains qu’ils avaient arpentés au cours de leur jeunesse, l’ont soit adorée, soit haïe.
L’étape du jour – liaison : 145 km / Spéciale : 319 km (69 %) / Total : 464 km
(les résultats)
 
Adrien Van Beveren
 
 
Kevin Benavides (Red Bull KTM Factory Racing) faisait clairement partie du premier groupe.
 
Kevin Benavides
 
Sam Sunderland (GasGas Factory Racing) n’était pas aussi catégorique, mais sa décision mûrement réfléchie hier soir de suivre Kevin dès la ligne de départ a porté ses fruits, surtout en ce qui concerne le Championnat du Monde.
 
Sam Sunderland
 
Adrien van Beveren (Monster Energy Honda), l’ami de Sam, a admis que la complexité du roadbook lui avait presque grillé le cerveau, mais il s’est également montré à la hauteur.
 
Adrien Van Beveren
 
L’homme qui a rencontré le plus de difficultés est celui qui avait le plus besoin de bien faire, à savoir le plus proche concurrent de Sunderland pour la première place du W2RC, Ricky Brabec (Monster Energy Honda).
 
Ricky Brabec
 
Il a perdu de longues minutes à essayer de trouver un point de passage et en raison de pénalités pour excès de vitesse… à l’instar de Kevin Benavides.
 
Sam Sunderland
 
En fin de compte, tant sur l’étape qu’au classement général, van Beveren s’est emparé de la tête, devant Sunderland, le frère de Kevin, Luciano, se plaçant troisième.
 
Mason Klein
 
En Rally2, Mason Klein (BAS World KTM Racing) s’est imposé, malgré une pénalité de 2 minutes, devant Toni Mulec (TS Racing) et Bradley Cox (BAS World KTM Racing).
 
Romain Dumontier
 
Jeremy Miroir s’est à nouveau imposé dans le Rally3.
 
Adrien Van Beveren
 
 
Adrien van Beveren (Monster Energy Honda) :

« Hier, David (Castera) a déclaré que la navigation serait facile, mais ce ne fut absolument pas le cas. Beaucoup de changements de direction. C’était sympa, vraiment technique, mais le roadbook m’a grillé le cerveau, c’était vraiment différent de la conduite dans le désert. Mais j’ai beaucoup apprécié. Ma moto se comporte très bien sur ce genre de terrain, avec beaucoup de traction lorsque la piste glisse. J’attends avec impatience les prochains jours. Ce sera long, et je suis sûr que la navigation sera aussi compliquée qu’aujourd’hui. »
 
Rui Goncalves
 
 
Le résumé vidéo


 
 
L’étape de demain

Liaison : 314 km / Spéciales : 335 km (52 %) / Total : 649 km
 
Kevin Benavides
 

Les résultats officiels

Rallye-raid-2022-andalousie-resultats-etape-1

 
Luciano Benavides