RALLYE RAID – Andalousie, étape 4, l’étape à Kevin Benavides, le Rallye pour Adrien Van Beveren

Chez les motos, Kevin Benavides (Red Bull KTM Factory Racing) s’est imposé devant Adrien van Beveren (Monster Energy Honda), le frère de Kevin, Luciano (Husqvarna Factory Racing) terminant à la troisième place. Au général, van Beveren devance Kevin (2e à 2’58”) et Luciano (3e à 5’06”) Benavides.
(les résultats)
 

 
En W2RC RallyGP, Sam Sunderland (GasGas Factory Racing) conserve la tête du classement général devant son plus proche rival, Ricky Brabec (Monster Energy Honda). Le Rally2 n’a quant à lui réservé aucune surprise, le champion de W2RC Klein dominant Cox et Dumontier. Il est de plus en plus probable que Cox ravisse la 3e place à Dabrowski au classement W2RC.
 
Sam Sunderland
 
Le brouillard a encore tardé à se dissiper ce matin, et les pilotes ont bien cru un moment que l’étape du jour allait rencontrer le même sort que celle de veille.
 
Adrien Van Beveren
 
La première moto sur la piste, celle d’Adrien van Beveren, a finalement pu s’élancer à 11h30 et, malgré la longueur et les pièges de l’étape, le pilote Honda a ouvert la piste jusqu’à la ligne d’arrivée, conservant ainsi la tête au général.
 
Ross Branch
 
Derrière lui, Ross Branch (Hero Motosports) a également attaqué et, sans une pénalité pour excès de vitesse et une petite chute à l’approche de la ligne, il aurait pu remporter l’étape.
 
Kevin Benavides
 
Cet honneur est finalement revenu à l’Argentin Kevin Benavides (Red Bull KTM Factory Racing), qui occupe ce soir la deuxième place du classement général, juste devant son frère Luciano.
 
Luciano Benavides
 
Désireux de préserver sa suprématie en W2RC, Sam Sunderland (GasGas Factory Racing) a admis qu’il avait dû ralentir après avoir été surpris à plusieurs reprises par le terrain qui alternait entre le sable très adhérent et les pistes de terre glissantes.
 
Sam Sunderland
 
Le rythme plus modéré du Britannique n’a cependant pas permis au vainqueur du Dakar, Ricky Brabec (Monster Energy Honda), de reprendre beaucoup de temps sur le pilote GasGas qui, ce soir, ne se trouve plus qu’à une centaine de kilomètres du titre de W2RC RallyGP.
 
Ricky Brabec
 
En Rally2, même les pénalités pour excès de vitesse n’empêchent pas Mason Klein (BAS World KTM Racing) de remporter des étapes, son coéquipier Bradley Cox ayant également obtenu de bons résultats.
 
Mason Klein
 
Quatrième du Championnat du Monde avant cette manche, il semble de plus en plus probable qu’il monte demain sur le podium du Rally2 aux dépens du jeune Polonais Konrad Dabrowski (Duust Rally Team).
 
Adrien Van Beveren
 
 
Adrien van Beveren (Monster Energy Honda) :

« C’est tellement bon de gagner. Ça fait longtemps que je voulais cette victoire. Ce n’est pas le Dakar, mais c’est une victoire vraiment importante. Aujourd’hui je savais que Kevin (Benavides) allait y aller à fond et la piste n’était pas facile. Il y avait beaucoup de cailloux. Toute ma famille est là et ça c’est aussi très important parce qu’ils m’ont toujours soutenu. Et puis ma Honda est vraiment géniale et j’ai pu augmenter ma vitesse. L’équipe est aussi vraiment super avec moi. Ils me considèrent comme un membre de la famille. Je veux rester zen, mais j’ai vraiment hâte d’être au Dakar… »
 
Sam Sunderland
 
 
Sam Sunderland (GasGas Factory Racing) :

« Il y a encore eu un retard au départ à cause du brouillard et nous nous sommes dit que l’histoire allait se répéter, mais finalement il s’est dissipé. La journée a vraiment été longue. La première partie était vraiment amusante sur un terrain sablonneux, puis je me suis fait peur plusieurs fois lorsque nous sommes passés de pistes sablonneuses et adhérentes à des pistes de terre vraiment glissantes. Je me suis donc dit qu’aujourd’hui, je n’étais peut-être pas dans le rythme et j’ai un peu levé le pied. »
 
Kevin Benavides
 
 
Kevin Benavides (Red Bull KTM Factory Racing) :

« Cette journée a vraiment été longue. Nous venons de terminer et il est 17h00. Mentalement, ça a aussi été compliqué. J’ai fait quelques erreurs au début et j’ai peut-être perdu une minute, puis j’ai commencé à attaquer. Malgré une petite chute, je suis content de ma journée et je me sens bien avec la moto et la navigation. »
 
Bradley Cox
 
 
LE PROGRAMME DE DEMAIN

ÉTAPE 4
Liaison : 300 km / Spéciales : 105 km (26 %) / Total : 405 km
Cadix, la dernière étape aux portes de l’Afrique
 

 
 
David Castera :

« La dernière étape est une spéciale amusante qui se terminera au bord de la mer dans une atmosphère qui nous rappellera l’ancienne arrivée du Dakar, à côté du lac Rose. Nous nous retrouverons juste de l’autre côté du détroit de Gibraltar, pour clôturer de manière symbolique le Championnat du Monde, en regardant vers l’Afrique, lieu de naissance du rallye-raid. »
 
 
Le résumé vidéo


 

Les résultats officiels

resultats-et-les-classements-etape-4-Rallye-raid-2022-andalousie