RALLYE RAID – Maroc, étape 2, la première d’Adrien Van Beveren sur Honda

Jusqu’au ravitaillement tout se déroulait plutôt normalement chez les motos. Mais ensuite sont arrivés des points de navigation assez délicats suivis de dunes qui ont bouleversé la donne et permis à Adrien Van Beveren de remporter sa première victoire d’étape sur Honda après seulement deux étapes au guidon de la CRF Monster Energy Honda.
Etape 2 : Tan-Tan – Laâyoune
Liaison : 120 km / SS : 315 km (72%) / total : 435 km
(les résultats)
 
Adrien Van Beveren
 
Cela a coûté la victoire aux pilotes Husqvarna Skyler Howes et Luciano Benavides, les deux motards qui ouvraient la spéciale et qui ont dominé les débats.
 
Skyler Howes
 
L’Américain s’empare malgré cela du général devant Toby Price (Red Bull KTM Factory Racing) et Luciano Benavides.
 
Toby Price
 
Même Ross Branch (Hero Motosports) n’a pas tant souffert que cela.
Il perd 16 places dans la spéciale mais ne rétrograde pas plus loin que la 6e position du général à seulement 4’33 du leader.
 
Ross Branch
 
Comme le disait à son arrivée son manager : « sur le Rallye du Maroc on peut se permettre d’avoir deux mauvaises journées si les trois autres sont très bonnes ».
 
Mason Klein
 
Celui qui n’a pas connu une bonne journée, c’est Mason Klein. L’Américain de BAS World KTM Racing a mené un temps la spéciale avant de s’arrêter pour remettre en place sa chaîne qui avait sauté et de perdre sa concentration.
 
Romain Dumontier
 
Romain Dumontier (Dumontier Racing), suivi de Mathieu Dovèze (Nomade Racing) en a profité pour s’imposer de 8’29, ce qui n’empêche pas Mason de conserver le général pour 21’15 en Rally 2.
 

 
En Rally 3 c’est une nouvelle fois Amine Echiguer qui s’impose et contrôle la course avec 26’50 d’avance.
 
Adrien Van Beveren
 
 
Adrien Van Beveren (Monster Energy Honda) :

« Gagner une spéciale sur une course de W2RC est toujours spécial. Pour ma deuxième étape seulement sur la Honda, c’est sûr que cela fait du bien. Après je relative. Je commence à me libérer et j’ai décidé depuis le départ d’Agadir d’y prendre les choses comme elles viennent. J’ai fait une bonne navigation surtout, même j’ai été surpris d’apprendre que j’avais gagné car j’ai perdu trois ou quatre minutes à chercher un point avant le ravitaillement.

Mais ensuite j’ai bien navigué avec un long cap où je me suis appliqué pour trouver le WP. J’ai poussé sur la fin de la spéciale, on a roulé en s’entraidant avec Sam (Sunderland) et Ricky (Brabec) jusqu’à l’arrivée. Cela fait du bien de gagner et maintenant on remet les compteurs à zéro pour demain où je vais devoir ouvrir. »
 
Romain Dumontier
 
 
Le résumé vidéo


 
 
L’étape de demain

Etape 3 : Laâyoune – Laâyoune
Liaison : 23 km / SS : 299 km (93%) / total : 322 km
 

 

Rallye-raid-2022-maroc-resultats-et-classement-etape-2

 
Jose Cornejo