TrialGP – Espagne, L’hospitalet de l’Infant, Jaime Busto tient tête à Toni Bou

Situé au sud-ouest de Barcelone, le site de Tarragone n’avait plus été le théâtre de compétitions de haut niveau depuis le FIM Trial des Nations 2015. Le champion en titre Toni Bou (Montesa) n’avait pas perdu une manche d’ouverture depuis 2016, mais cette fois-ci le champion du monde – qui vise son 16e titre consécutif cette année – a dû se contenter de la deuxième place, s’inclinant derrière son compatriote Jaime Busto (Vertigo) auteur d’une performance exceptionnelle.
Les résultats et les classements
 
Jaime Busto
 
Sous des températures torrides, Busto a signé sa deuxième victoire au plus haut niveau – et la toute première victoire en TrialGP pour le constructeur espagnol Vertigo!
 
Jaime Busto
 
 
TrialGP hommes

Après une zone d’ouverture artificielle de composée de troncs et de tuyaux en béton, l’action s’est déroulée principalement dans et autour d’un lit de rivière asséché avec des talus très raides et d’énormes rochers qui ont posé de sérieux problèmes au meilleurs pilotes du monde.
 
Miquel Gelabert
 
Après un premier tour marqué par de très nombreuses pénalités de temps qui n’ont finalement eu aucune incidence sur les positions sur le podium, Miquel Gelabert (GASGAS) avec 22 points menait devant Jaime Busto et Aniol Gelabert.
 
Toni Bou
 
Toni Bou était crédité de 25 points devant Adam Raga (TRRS) 27 qui complétait ce top cinq espagnol.
 

 
Tout s’est joué dans la zone quatre située sous un viaduc avec des talus escarpés et des rochers imposants et la zone huit dans le lit de la rivière avec sa série de marches rocheuses impressionnantes.
 
Jaime Busto
 
Toni Bou a échoué dans chacune de ses tentative pour finir à 35 alors que Jaime Busto ne rajoutait que huit points à son total qu’il portait à 29.
 

 
Miquel Gelabert 3ème avec 45 points réalisait le meilleur résultat de sa carrière devant son frère Aniol 4ème avec 51 points à égalité avec Adam Raga 5ème après avoir écopé de quatre pénalités de temps qui lui ont coûté une position.
 
Aniol Gelabert
 
Benoit Bincaz s’est classé 9ème.
 
Benoit Bincaz
 
Teo Colairo s’est classé 13ème.
 
Teo Colairo
 
 
TrialGP femmes

En l’absence de Laia Sanz, championne du TrialGP féminin l’an passé, la victoire n’a pas échappé à la septuple championne du monde la britannique Emma Bristow.
 
Emma Bristow
 
Menacée dans la troisième zone lors du premier tour par la française Naomi Monnier (GASGAS), l’italienne Andrea Sofia Rabino (Beta) et la Norvégienne Huldeborg Barkved (GASGAS) Emma Bristow s’est reprise dans en ne lâchant que deux points sur le reste des 12 zones pour se porter à la hauteur de sa rivale espagnole Berta Abellan (Scorpa) et de Naomi Monnier toutes deux à égalité.
 
Naomi Monnier
 
Emma Bristow s’est alors imposée dans le 2ème tour non sans avoir été sous pression jusqu’à la sixième zone lorsque la Britannique de 31 ans s’est enfin détachée pour ne terminer qu’avec une seule marque et finir à 4 contre 6 pénalités pour Berta Abellan qui termine à 9 points.
 
Berta Abellan
 
Naomi Monnier 3ème est beaucoup plus loin avec 21 points.
 
Pablo Suarez
 
 
Le debrief de Naomi Monnier


 
 
Trial2

Avec Toby Martyn (TRRS) et Aniol Gelabert – premier et troisième la saison dernière – tous deux montant en TrialGP, le Britannique Jack Peace (Sherco) et l’Italien Lorenzo Gandola (Beta) apparaissaient comme les grandissimes favoris de cette catégorie. Ils n’ont pourtant guère brillé, abandonnant le haut du classement à de nouveaux talents.
 
Jack Peace
 
C’est la star montante espagnole Pablo Suarez (Montesa) qui a réalisé un quasi sans faute.
7ème en 2021, le pilote de 21 ans a finalement surclassé ses adversaires même si Arnau Farre lui a tenu tête jusqu’à mi-parcours.
Le norvégien Sondre Haga (Bêta) termine 3ème.
 
Gael Chatagno
 
A noter la belle performance du français Gael Chatagno (Electric Motion) qui échoue au pied du podium et à 3 points de Haga sur sa moto électrique.
Hugo Dufrese s’est classé 12ème.
Léo Guiraud se classe 26ème.
 
Harry Hemingway
 
 
Trial3

Pour 2022, l’ancienne classe Trial125 a été rebaptisée Trial3 et Harry Hemingway (Beta) a bien débuté le championnat en s’imposant avec six points d’avance sur Adria Mercade (Scorpa) et le Tchèque David Fabian (Beta).
 
Hugo Besnard
 
Roméo Piquet se classe 11ème.
Lilian Bailly se classe 15ème
Audry Agnolin se classe 17ème.
Hugo Besnard se classe 18ème.
 
Hervé Rolland Damassoh
 
Hervé Rolland Damassoh se classe 19ème.
 
Elouenn Monnier
 
Elouenn Monnier se classe 20ème
 
Timeo Radulphe
 
Timeo Radulphe 28ème.
 
Toni Bou
 
 
JOUR 2

TrialGP Hommes

A 35 ans, Toni Bou a 11 ans de plus que son compatriote espagnol et il lui a fallu faire jouer toute son expérience de 15 ans au sommet de la discipline pour battre un rival qui a fait preuve d’une maturité incroyable et d’une capacité à absorber la pression et elle n’a pas manqué aujourd’hui puisqu’une seule marque séparait la paire gagnante avant la dernière zone
 
Toni Bou
 
Toni Bou a tout d’abord mené d’une marque face à Jaime Busto après le premier tour sur un total de trois.
 
Jaime Busto
 
Puis Toni Bou a failli tout perdre dans la 2ème zone du 2ème tour avec un 5 avant que Jaime Busto n’en fasse de même quelques zones plus tard.
 
Toni Bou
 
Le duo s’est ensuite harcelé jusqu’à la dernière zone, Toni Bou totalisant finalement 10 contre 11 pour Jaime Busto.
 
Jaime Busto
 
Juste pour souligner la domination de Bou et Busto, l’ancien champion Adam Raga (TRRS) terminé troisième avec 32 points avec 11 points d’avance sur Jorge Casales (Scorpa), quatrième, et 17 sur Gabriel Marcelli (Montesa) qui compléte ce top cinq espagnol.
 

 
Benoit Bincaz s’est classé 9ème.
Teo Colairo s’est classé 13ème.
 
Benoit Bincaz
 
 
TrialGP Femmes

La britannique Emma Bristow a une nouvelle fois archi dominé sa catégorie dimanche en battant largement sa principale rivale Berta Abellan (Scorpa) de 14 points.
 
Emma Bristow
 
Les deux championnes ont fait jeu égal dans le premier tour avant que Berta Abellan ne cède 12 points dans le second.
 
Andrea Rabino
 
Quatrième la veille l’italienne Andrea Sofia Rabino (Beta) a complété le podium avec son total de 31, deux petits points devant la troisième d’hier, la française Naomi Monnier (GASGAS).
 
Naomi Monnier
 
 
Trial2

Pablo Suarez a signé le doublé mais le Britannique Jack Peace (Sherco) l’a contraint à se battre pied à pied dans chaque zone du parcours.
 
Pablo Suarez
 
Après un premier tour phénoménal qui lui a permis d’engranger un avantage de sept points sur Peace, Pablo Suarez a semblé se contracter ce qui lui a coûté trois 5 et un total de 17.
 

 
Ce n’est finalement qu’au tie-break que Suarez s’est imposé face à un Jack Peace qui ne s’est jamais laissé impressionner par le talent de son adversaire.
 

 
Sondre Haga a également subi une baisse de forme même s’il a eu la chance de monter de nouveau sur le podium avec son total final de 24, seulement un point de mieux que le Britannique Billy Green (Scorpa) qui a pris la quatrième place lors d’un tie-break avec Hugo Dufrese (Vertigo).
 
David Fabian
 
Hugo Dufrese s’est classé 5ème
Gael Chatagno s’est classé 13ème
Léo Guiraud s’est classé 29ème
 
Gael Chatagno
 
 
Trial3

À égalité avec le vainqueur de samedi Harry Hemingway (Beta) après un premier tour serré David Fabian a conservé son calme avant de prendre l’avantage au deuxième tour avant de remporter sa première victoire à ce niveau.
 
David Fabian
 
Après avoir raté de peu le podium la veille le britannique Jamie Galloway (TRRS) termine 3ème aujourd’hui offrant ainsi un double podium à l’Angleterre.
 
Hervé Rolland Damassoh
 
Roméo Piquet s’est classé 11ème.
Audry Agnolin s’est classé 15ème.
Elouenn Monnier s’est classé 16ème.
Lilian Bailly s’est classé 20ème.
Hugo Besnard s’est classé 21ème.
Hervé Rolland Damassoh s’est classé 24ème.
 
Timeo Radulphe
 
Timeo Radulphe s’est classé 26ème.
 
Timeo Radulphe
 
 
Le best of Sherco