ENDURO 2019 – ISDE, Portugal, Portimao, FFM, Jour 3, nouvelles spéciales et nouvelles sensations pour les Bleus

Changement de parcours ce mercredi aux ISDE et changement de météo puisque c’est le brouillard et la pluie qui attendaient les pilotes à 7h20 au départ de la première spéciale du jour ! Sur des tracés globalement plus techniques les Bleus ont, en présence de Jacques Bolle Président de la Fédération Française de Motocyclisme, repris du terrain à leurs rivaux directs.
(les résultats officiels)
 
David Abgrall
 
C’est un peu une nouvelle course qui commençait aujourd’hui, avec un nouveau parcours et de nouvelles spéciales plus techniques et moins rapides.
 
Antoine Basset
 
Présent tout au long de la journée auprès des Equipes de France qui ont apprécié le retour du soleil en milieu de matinée, Jacques Bolle a suivi de près les évolutions des pilotes et du staff qui les accompagne :
 
Jacques Bolle
 
 
Jacques Bolle

« Je suis descendu au Portugal pour soutenir nos pilotes tricolores, qui ont fait une très belle troisième journée et qui devrait les voir remonter au classement, tant en Junior qu’en Trophée.

Que la victoire soit accessible ou pas, peu importe, nous mettons en œuvre de gros moyens qui nous ont permis de gagner de nombreuses fois les ISDE dont Brive 2017 en et je pense que nous serons en mesure de les gagner à nouveau très bientôt.

Nous avions besoin d’une relève, elle est en train de se former. Comme dans toutes les disciplines, la Fédération a mis en place des filières sur lesquelles on travaille au quotidien.

On a ici trois juniors qui sont performants, et le podium est accessible pour eux. »
 

 
Les juniors ont fait corps dans le sillage de Théo Espinasse, se rapprochant un peu plus des Italiens et du podium.

Till De Clercq a livré sa meilleure journée de la semaine, avant d’être ralenti par une chute en fin de journée.
 

 
 
Till De Clercq

« J’ai bien apprécié les spéciales vierges aujourd’hui.

D’entrée de jeu, je me suis senti plus à l’aise même si dans le brouillard la première était compliquée.

J’ai eu un bon feeling aujourd’hui, dommage que je chute à deux reprises dans la dernière spéciale où j’ai perdu pas mal de temps.

Théo nous tire vers le haut, on fait tous les trois le maximum chaque jour pour aller chercher ce podium. »
 
Léo Le Quéré
 
Avec Léo Le Quéré dans leur sillage, les Français reprennent de précieuses secondes aux Italiens.
 
Anthony Geslin
 
En Trophée, c’est aujourd’hui Anthony Geslin qui a été le plus performant du quatuor en s’immisçant dans le top 20 du jour, ses équipiers signant comme lui leur meilleur résultat de la semaine.
 
Antoine Basset
 
Cela permet aux Bleus d’intégrer le top 5 après trois éprouvantes journées de course.
 

 
Au sein des équipes de France, hommes et mécaniques sont intacts, les pilotes prenant soin de leur machine avant de passer chaque soir entre les mains des kinésithérapeutes de l’Equipe de France.
 
Jérémy Carpentier
 
Demain jeudi, c’est le même parcours de 266 kilomètres qui sera au programme d’une journée qui pourrait voir la pluie perturber les débats.
 
Théo Espinasse
 

Les résultats officiels

resultats-jour-3-endurogp-2019-isde-portugal-portimao

 
Théo Espinasse