FSBK – Le Castellet, le compte rendu de Véronique Sauvage

Le compte rendu de la finale du FSBK sur le circuit Paul Ricard au Castellet par Véronique Sauvage.
Les résultats et les classements
 
Adrien Quinet et Joseph Foray
 
 
Les essais libres du vendredi

La finale du championnat de France Superbike s’annonce sous le soleil, enfin du moins pour les essais libres du vendredi.
 
Greggory Leblanc
 
Le circuit Paul Ricard au Castellet accueille pour la première fois cette épreuve.
 
Célestin Masy
 
Contrairement au Bol d’or qui s’est déroulé le week-end dernier sur le grand circuit de 5,673km et sa très longue ligne droite du Mistral, le championnat de France emprunte le circuit de 3,729km, avec donc une ligne droite du Mistral raccourcie et ralentie par une chicane.
 
Mateo Pedeneau
 
De nombreux engagés figurent sur les listes, l’envie de découvrir ce prestigieux circuit en ayant probablement motivés quelques uns.
 
Alan Techer
 
Si le titre est déjà attribué à la suite des épreuves de Carole en Supersport 300, 600, Superbike Challenger et side-car F2, il reste encore 7 titres à attribuer.
 
Nicolas Cole
 
La catégorie invitée pour ce week-end est le VMA, comme au Mans en début de saison.
 
Enzo Dahmani
 
Avec une météo ensoleillée et une piste sèche, la journée d’essais libres se déroule sans encombre. Quelques chutes sans gravité émaillent la journée qui se termine par le seul drapeau rouge dans la dernière séance suite à une casse moteur.
 
Enzo De La Vega
 
On retrouve aux avant-postes les ténors de chaque catégorie mais on remarque aussi quelques absents, notammant, Valentin Debise, champion de France en titre de la catégorie SSP 600, préfère se concentrer sur les essais Superbike avec pour objectif un titre en 1000cc, Valentin Suchet, qui a chuté au Bol d’or, n’est pas en mesure de participer à la finale, ou encore Cédric Tangre a mis un terme à sa carrière à l’issue de Carole.
 
Valentin Debise
 
Kenny Foray
 
Mathieu Gines
 
Ludovic Hauser
 
Yvan Laetzig
 
Martin Renaudin
 
 
Samedi matin

Ce n’est pas la même musique, ce samedi matin. La température a chuté de quelques degrés et la pluie annoncée est bien présente.

C’est donc sur piste mouillée que s’élancent les 24 pilotes Supersport 300 pour leur dernière séance d’essais libres.
 
Lucie Boudesseul
 
Lucie Boudesseul se montre très à l’aise en se plaçant rapidement en tête du classement et en améliorant régulièrement son meilleur temps, même si elle est à plus de 10 secondes de ses temps de la veille sur le sec.
 
Jules Bercot
 
 
En Objectif Grand Prix Pré-moto 3, c’est Rémy Sanjuan qui se montre le plus rapide devant Jules Bercot (NSF250).
 
Rémy Sanjuan
 
 
En SSP 600, la grille est finalement bien moins remplie que le laissait espérer la liste des engagés.

Ils sont 22 en piste sur 39.
 
Matthieu Lussiana
 
et c’est Matthieu Lussiana qui tire son épingle du jeu.
 
Félix Peron
 
Il devance Félix Peron.
 
Bartolome Perrin
 
Bartolome Perrin se classe premier Challenger.
 
Maximilien Bau
 
 
En Superbike, Alan Techer, un temps avec le meilleur chrono est battu successivement par Kenny Foray et Valentin Debise mais au final, c’est Maximilien Bau qui décroche le meilleur temps de cette dernière séance d’essais libres.
 
Valentin Debise
 
Kenny Foray
 
Alan Techer
 
Place désormais aux séances qualificatives.
 
Thierry Mulot
 
Les 37 pilotes Europeans Bikes s’élancent sur la piste toujours mouillée.
 
Lucas Sassonne
 
Thierry Mulot place sa machine en pôle position malgré une chute en fin de séance.
 
Franck Delcour
 
Il devance Lucas Sassonne et Franck Delcour.
 
Julien Brun
 
Les prétendants au titre Ludovic Hauser (leader de la catégorie), Julien Brun (second) et Éric Dubray (3ème) sont respectivement en 21ème, 4ème et 12ème position sur la grille de départ pour la course cette après midi.
 
Éric Dubray
 
Les essais qualificatifs se poursuivent avec les sides cars qui font l’objet d’un comte rendu séparé. Et la matinée se termine avec les qualifications du championnat Vitesse Machines Anciennes, 40 engagés répartis en trois catégories.
 
Gérard Vinet
 
 
Samedi après midi

Finalement l’après midi s’annonce sous de meilleures auspices que la matinée, la pluie ayant cessé et le soleil faisant une timide apparition.
 
David Da Costa
 
17° et un coin de ciel bleu pour débuter la qualification de la catégorie Supersport 300 remportée par David Da Costa devant Oreste Baze et Julie Pedemonte.
 
Oreste Baze
 
La séance est toutefois interrompue trois minutes avant la fin en raison d’une chute sans gravité de Sacha Prévost.
 
Julie Pedemonte
 
Sacha Prevost
 
Lucie Boudesseul
 
Lucie Boudesseul se place en 8ème position.
 

 
 
Viennent ensuite les essais qualificatifs des OGP pré moto 3 et NSF250.
 
Célestin Masy
 
Rien n’est joué dans aucune des deux catégories.
 
Evan Boxberger
 
Le leader du championnat, Célestin Masy chute dans le premier tour.
 
Benjamin Caillet
 
Il pointe au 13ème rang à la fin de la qualification, ce qui le place en 5ème ligne sur la grille de départ demain.
 

 
La pole position revient en NSF250 à Evan Boxberger devant Jules Bercot et Benjamin Caillet.
Rémy Sanjuan, 4ème temps, est le premier OGP pré moto 3.
 
Rémy Sanjuan
 
 
En Supersport 600, Louis Lagrive fait une pige, en bénéficiant de l’absence et de la moto de Loic Arbel, blessé.
 
Johann Gimbert
 
Valentin Debise fait l’impasse sur cette course.
 
Félix Péron
 
Tant pis pour le grand chelem de la catégorie, qui à ce jour n’a été réalisé que deux fois.
 
Diego Poncet
 
Le soleil séchant la piste, celle-ci est de plus en plus rapide et les chronos tombent dans les deux derniers tours.
 
Matthieu Gregorio
 
C’est ainsi que Johan Gimbert l’emporte devant Félix Peyron et Diego Poncet.
 
Mathieu Lussiana
 
Mathieu Gregorio qui revient de blessures se classe 4ème devant Matthieu Lussiana.
 
Louis Lagrive
 
 
La dernière séance qualificative concerne les Superbike.
 
Nicolas Cole
 
Nicolas Cole bénéficie de la place laissée libre, au sein du Junior Team, par Valentin Suchet, non remis de sa chute au Bol d’or.
 
Dylan Mille
 
Dylan Mille qui a fait la saison en SSP 600 s’aligne pour la dernière manche en SBK.
 
Kenny Foray
 
Il tient tête une bonne partie de la séance aux favoris.
 
Valentin Debise
 
Kenny Foray s’impose devant Valentin Debise et Alan Techer.
 
Alan Techer
 
Martin Renaudin, 1er Challenger, se place 4ème devant Mathieu Gines, Gregory Leblanc et Tom Bercot, 2ème Challenger.
 
Greggory Leblanc
 
Tom Bercot
 
L’après-midi se poursuit avec les courses, à commencer par les European Bikes.
 
Thierry Mulot
 
Thierry Mulot rate complètement son départ. Lucas Sassone en profite pour prendre la tête et mener la course à un train d’enfer.
 
Lucas Sassone
 
Mais Julien Brun ne lâche rien et arrive à le passer alors que Thierry Mulot a dû abandonner.
 
Julien Brun
 
Julien Brun et Lucas Sassone creusent l’écart avec Ludovic Hauser.

C’est le classement final. A l’issue de cette manche Ludovic Hauser conserve à 13 points d’avance dans la course au titre sur Julien Brun.
 
Ludovic Hauser
 
La journée se termine sans pluie avec les courses side-car et VMA.
 

 
 
Dimanche matin

La matinée de dimanche débute comme à l’habitude par les séances qualificatives de la course d’accompagnement (VMA pour cette épreuve), des Européans Bikes et des side-cars.

La course SSP 300, première de la journée, est déclarée sur piste mouillée ce qui génère deux tours de chauffe et une course réduite à 11 tours.
 
David Da Costa
 
David Da Costa prend un très bon départ mais Oreste Baze et Justine Pedemonte le suivent de près.

Au 3ème tour, Valentin Roedel chute au virage de Signes ce qui est une très mauvaise affaire pour lui en vue de l’attribution du titre de champion de France Challenger, n’ayant alors que 13 points d’avance sur son rival.
 
Oreste Baze
 
Au tour suivant, Oreste Baze prend l’avantage et creuse l’écart avec Justine Pedemonte et David Da Costa.
 
Justine Pedemonte
 
Mais la bagarre pour la seconde place est rude. David Da Costa réalise son meilleur tour en course et reprend temporairement l’avantage. Au drapeau à damiers Oreste Baze termine devant Justine Pedemonte et David Da Costa.
 
Valentin Roedel
 
Coté Challenger, la victoire se joue tout au long de la course entre Théo David, Evan Pailhet et Théo Tauveron, arrivés dans cet ordre, séparés d’une seconde. Evan Pailhet sera disqualifié pour non-conformité technique. Théo Tauveron se classe donc second, reprend 20 points au leader du championnat.
 
Théo Tauveron et Evan Pailhet
 
 
La course SSP 600 est également déclarée sur piste mouillée.
 
Matthieu Gregorio
 
Les pilotes s’élancent pour deux tours de chauffe et 15 tours de course.
En l’absence de Valentin Debise, qui fait l’impasse sur cette catégorie, la lutte pour les titres de vice-champion de France SSP 600 et champion de France SSP 600 Challenger est ouverte entre Johan Gimbert et Matthieu Grégorio.
 
Bartholomé Perrin
 
Bartholomé Perrin, parti de la 3ème ligne, réussit un très bon départ et est dans la roue de Johan Gimbert.
 
Adrien Rollet
 
Adrien Rollet qui a anticipé son départ écope d’une pénalité de 10 secondes.
Matthieu Grégorio, 4ème en qualification, ne pointe qu’à la 13ème place.
La course est menée par Johan Gimbert qui creuse l’écart sur Bartholomé Perrin et Diégo Poncet.
 
Johann Gimbert
 
Tous les 3 sont des pilotes de la catégorie Challenger.
Matthieu Lussiana fournit son effort et finit pas recoller au peloton de tête à la mi-course.
 
Matthieu Lussiana
 
Johan Gimbert poursuit son cavalier seul et gagne avec 9 secondes sur Matthieu Lussiana et Bartholomé Perrin. Johan Gimbert remonte sur le podium en vainqueur de la catégorie Challenger accompagné cette fois par Bartholomé Perrin et Diégo Poncet.
 
Diego Poncet
 
Il reprend 13 points à Matthieu Grégorio, 4ème, en vue du titre Challenger.
 
Evan Boxberger
 
 
Les Objectifs Grand Prix Prémoto 3 et les Honda NSF250 partent ensuite pour 12 tours.
 
Jules Bercot
 
Evan Boxberger fait toute la course en tête mais est pénalisé de 10 secondes pour départ anticipé ce qui le classe à la 4ème place de la catégorie Honda NSF250.
 
Elliot Kassigian
 
Jules Bercot remporte la course devant Elliot Kassigian et Benjamin Caillet à moins d’une demi-seconde.
 
Benjamin Caillet
 
Jules Bercot prend alors la tête du championnat avec 3,5 points d’avance sur Benjamin Caillet.
 
Matthias Rostagni
 
En OGP Prémoto3, la lutte est intense entre Matthias Rostagni et Rémy Sanjuan, l’un joue le titre, l’autre la victoire.
 
Rémy Sanjuan
 
Finalement Matthias Rostagni l’emporte avec 0.167 d’avance sur Rémy Sanjuan.
 
Henri Mignot
 
Henri Mignot complète le podium.
 
Célestin Masy
 
Matthias Rostagni reprend ainsi la tête du championnat pour 3 points à Célestin Masy qui termine 4ème.
 
Valentin Debise
 
 
La matinée se termine avec la course Superbike, 17 tours, où là encore le titre n’est pas joué.
 
Kenny Foray
 
Valentin Debise a 19 points d’avance sur Kenny Foray qui prend un excellent départ alors que Valentin Debise ne pointe qu’à la 5ème place.
 
Valentin Debise
 
Coup de théâtre quand Valentin Debise chute et repart dernier à 30 secondes.
 
Alan Techer
 
Il entame alors une remontée pour perdre un minimum de points au général.
Mais à la mi-course, il rentre au stand.
 
Martin Renaudin
 
Kenny Foray n’a plus qu’à assurer sa place de leader, devant Alan Techer, Martin Renaudin et Matthieu Gines, chacun étant séparé d’environ d’une seconde.
 
Mathieu Gines
 
Valentin Debise repart finalement à trois tours de la fin pour décrocher le point du meilleur tour en course, bénéficiant d’une piste claire.
 
Maximilien Bau
 
Toutefois, cela ne suffit pour préserver le résultat au général.
Kenny Foray prend provisoirement la tête du championnat avec 5 points d’avance.
 
Tom Bercot
 
En catégorie Challenger, il n’y a pas d’enjeux, le titre étant déjà attribué.
Martin Renaudin l’emporte devant Maximilien Bau et Tom Bercot.
Ainsi s’achève la matinée avec le retour du soleil et la visite des stands.
 
Evann Plaindoux
 
 
Dimanche après midi

L’après-midi redémarre avec les SSP300.
 
David Da Costa
 
Evan Pailher prend 10 secondes de pénalité pour départ anticipé toutefois il lui suffit de terminer la course pour préserver son avance au général.
 
Evan Pailher
 
Rapidement une cassure se fait entre les premiers et les poursuivants.
 
Loris Chaindron
 
Des petits pelotons de 5 pilotes se forment et la bagarre a lieu dans chaque groupe.
 
Théo David
 
David Da Costa prend la tête à mi-course mais ne parvient pas à résister aux attaques et c’est Evann Plaindoux qui finit par s’imposer devant David Da Costa et Loris Chaindron.
 
Théo Tauveron
 
Dans la catégorie Challenger, Théo David gagne devant Théo Tauveron et Valentin Roedel.
 
Valentin Roedel
 
Evan Pailher est à nouveau disqualifié pour non-conformité technique et perd le titre qui revient à Théo Tauveron devant Valentin Roedel.
 
Evan Pailher
 
 
En SSP 600, deux chutes au 1er tour font les affaires de Johan Gimbert dans la course au titre.
 
Johan Gimbert
 
Il fait le forcing pour creuser l’écart avec Bartholomé Perrin alors que Matthieu Grégorio disparait du classement au 2ème tour.
 
Bartholomé Perrin
 
Il perd toute chance de titre.
 
Enzo de la Véga
 
Enzo de la Véga revient sur Johan Gimbert mais l’écart reste stable de 4 et 9 secondes entre les concurrents.
 
Matthieu Lussiana
 
Johan Gimbert l’emporte devant Enzo de la Véga et Matthieu Lussiana.
 
Matthieu Lussiana
 
Johan Gimbert remporte également la catégorie Challenger et le titre de champion de France avec 7 points d’avance sur Matthieu Grégorio.
 
Matéo Pedeneau
 
Le podium de la course Challenger est complété par Bartholomé Perrin et Matéo Pedeneau.
 
Matthias Rostagni
 
 
En Objectif Grand Prix Prémoto 3, Matthias Rostagni prend le meilleur départ alors que Célestin Masy est en difficulté à la 14ème place.
 
Célestin Masy
 
Matthias Rostagni ne conserve pas le bénéfice de son bon départ.
 
Rémy Sanjuan
 
Rémy Sanjuan prenant le commandement durant la quasi-totalité de la course pour finir avec une quinzaine de secondes d’avance sur Enzo Giacomino et Matthias Fargier.
 
Enzo Giacomino
 
En terminant à la 8ème place, juste devant Célestin Masy, Matthias Rostagni s’assure le titre de champion de France pour 3 points.
 
Matthias Fargier
 
En Honda NSF250, Evan Boxberger mène la course en solitaire avec plus de 4 secondes d’avance sur le trio Jules Bercot, Elliot Kassigian et Benjamin Caillet.
 
Jules Bercot
 
En terminant devant, Jules Bercot s’empare du titre au détriment de Benjamin Caillet.
 
Benjamin Caillet
 
 
Au départ de la course 2 des Superbike, le schéma est clair entre Valentin Debise et Kenny Foray.
 
Alan Techer
 
Avec 5 points d’écart, la victoire est obligatoire pour être sacré et pour éviter des comptes d’apothicaire en cas d’égalité.
 
Valentin Debise
 
Il vaut mieux marquer le point bonus du meilleur tour en course.
 
Kenny Foray
 
Alan Techer prend le meilleur devant Valentin Debise, Kenny Foray et Martin Renaudin.
 
David Muscat
 
Alors que Davis Muscat prend un avertissement pour dépassement des limites de la piste, Valentin Debise finit par recoller à Alan Techer emmenant avec lui Kenny Foray.
 
Valentin Debise
 
Durant deux tours, la bataille est féroce, les positions s’échangeant au fil des dépassements dans les virages.
 
Mathieu Gines
 
Malheureusement, Valentin Debise chute une nouvelle fois et perd ses chances pour le titre.
 
Kenny Foray
 
Reste à Kenny Foray d’assurer la fin de course qu’il remporte devant Alan Techer et Matthieu Gines.
 
Kenny Foray
 
Martin Renaudin gagne la catégorie Challenger devant Maximilien Bau et Tom Bercot.
 
Martin Renaudin
 
Maximilien Bau
 
Tom Bercot
 
 
En Européan Bikes, 13 points séparent Ludovic Hauser et Julien Brun.

Pour remporter le titre, Julien Brun doit gagner et Ludovic Hauser terminer à la 5ème place ou au-delà.
 
Julien Brun
 
Dès le 1er tour, Lucas Sassone creuse un écart de plus de deux secondes.
 
Ludovic Hauser
 
Mais Julien Brun cravache pour recoller à la tête, emmenant dans son sillage Franck Delcour et Ludovic Hauser.
 
Lucas Sassone
 
Julien Brun arrive à prendre le contrôle peu avant la fin de la course mais seul Lucas Sassone s’intercale entre lui et Ludovic Hauser.
 
Benoît Oliveira
 
Ce dernier est donc titré avec 4 points d’avance.
 
David Henriques
 
La journée se termine avec la finale des side-cars où un titre reste à attribuer et la course VMA.