MOTO GP – le Grand Prix d’Espagne à Jerez

La chute de Rossi et les embrouilles entre l’italien et Stoner c’est bien mais cela passe un peu trop sous silence à notre goût la performance remarquable de Jorge Lorenzo qui a réussi à la fois à «attaquer» et à demeurer sur ses roues au cours d’un GP qui s’est joué par élimination.

Bon le terme «attaquer» se doit d’être mis entre guillemets car avec une piste humide au départ puis rapidement séchante les pneus de tous les pilotes se sont détruits bien avant la fin du GP. Chacun essayant de gérer au mieux le phénomène.

Il n’en demeure pas moins que dans ces conditions Jorge Lorenzo a mis quasi 20 secondes dans la vue à Dani Pedrosa et une trentaine à Hayden. Une victoire qui s’apparente à une démonstration et qui va contribuer à renforcer la confiance du pilote Yamaha qui ne partait pourtant pas favori en tout début de saison.

Et quand on sait que le circuit d’Estoril est son jardin…

Continuer la lecture et voir les photos →