MotoGP 2020 – France, Le Mans, la présentation Michelin

Michelin est de retour en France pour la neuvième manche du Championnat du monde MotoGPTM, le SHARK Helmets Grand Prix de France, et deux courses de MotoETM World Cup sur le circuit du Mans.
 

 
Le Mans fait partie de l’histoire de Michelin en compétition, tant sur deux-roues que sur quatre-roues.

C’est un circuit mythique sur lequel Michelin a battu de nombreux records en MotoGP.

La piste longue de 4,185 km avec cinq gauches et neuf droites est très étroite avec plusieurs virages lents qui demandent beaucoup de stabilité du pneu avant.

La gomme des MICHELIN Power Slicks répond à cette demande notamment lors des forts freinages, tandis que la nouvelle construction 2020 du pneu arrière apporte de la performance en accélération permettant de réaliser des tours rapides.
 

 
Resurfacé en 2016, le Circuit Bugatti est moyennement sévère pour les pneumatiques et la gamme de MICHELIN Power Slicks a été sélectionnée pour donner à tous les constructeurs et tous les pilotes le choix de trouver les meilleures configurations de pneus possibles pour leurs machines respectives en vue de la course de 27 tours.

Les pneus avant et arrière sont disponibles en soft, medium et hard, les arrières ayant un design asymétrique avec un côté droit plus dur en raison du plus grand nombre de virages dans cette direction. Tous les avants sont symétriques.
 

 
Michelin et le MotoGP viennent traditionnellement au Mans en mai, mais à cause de la pandémie du Covid-19, la manche française se tient en octobre cette année.

Or, les conditions météo peuvent être très pluvieuses dans la Sarthe en automne.

Les pneus MICHELIN Power Rain sont proposés en soft et medium pour l’avant et l’arrière.

Comme pour les slicks, les arrières sont asymétriques avec une épaule droite renforcée alors que les avants sont symétriques.
 

 
Michelin prendra la piste vendredi matin pour la première des deux séances d’essais libres du jour.

Deux autres sessions sont prévues samedi avant les qualifications dans l’après-midi où les piloteront batailleront pour les places sur la grille de départ.

La course s’élancera dimanche 11 octobre à 13h00.
Deux courses de MotoE pour décider du titre
 

 
La deuxième saison de Michelin comme fournisseur exclusif de pneumatiques de la FIM Enel MotoE World Cup s’achèvera à domicile où le titre sera attribué à l’issue de deux courses.

Au cours de cette saison, Michelin a lancé de nouveaux pneus MICHELIN Slick MotoE avec un slick arrière redessiné et toute une gamme qui intègre désormais des biomatériaux et des matériaux régénérés.

Avec ces nouveaux produits, Michelin a battu de nombreux records et les pilotes ont amélioré leur pilotage et leurs performances grâce au meilleur grip offert aux motos Energica Ego Corse 100% électriques.

Pour ces deux courses, les pneus Michelin Slicks MotoE – plus efficients et plus écologiques – sont disponibles en medium avant et soft arrière, les deux étant symétriques.

En cas de pluie, les MICHELIN Power Rain sont proposés en soft avant et extra soft arrière, là aussi tous deux sont symétriques.
 

 
Ce week-end très chargé pour Michelin en MotoE débutera vendredi par des essais libres avant l’E-Pole samedi matin.

La première course s’élancera samedi à 16h15, la seconde à 15h40 dimanche 11 octobre.
 

 
 
Piero Taramasso – Manager Deux-roues Michelin Motorsport :

« Le Mans est habituellement un week-end très chargé pour nous car beaucoup de monde fait le déplacement depuis Clermont-Ferrand et nous avons aussi la visite du personnel des autres usines.

Mais pas cette année en raison du protocole sanitaire.

Ceci dit, le programme est bien fourni avec trois courses en deux jours.

Le circuit du Mans réclame une attention particulière avec de nombreux virages lents et des freinages violents.

Le pneu avant est très sollicité.

Nous avons donc soigneusement sélectionné les gommes pour cela.

Et puis les conditions météo seront peut-être très différentes en octobre avec des températures très basses le matin.

Nous en avons bien sûr tenu compte lors de la sélection des pneumatiques. »
 

 
« La saison se conclut ce week-end en MotoE avec deux courses et un champion. L’année a été très positive pour nous avec de belles épreuves et de nouveaux pneus qui ont très bien performé. Les informations que nous avons pu recueillir nous aideront à transférer les technologies de la piste à la route pour une mobilité plus durable. »