MotoGP – Autriche, Red Bull Ring, le debrief Michelin

Francesco Bagnaia a devancé tous ses adversaires sur la ligne d’arrivée de Spielberg pour remporter le CryptoDATA Motorrad Grand Prix von Österreich sur le Red Bull Ring. Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a terminé deuxième après un remarquable dépassement à la nouvelle chicane sur Jack Miller (Ducati Lenovo Team), troisième.
 

 
Dans la Coupe du monde FIM Enel MotoE™, Eric Granado (LCR E-Team) a dominé la Course 1 samedi et a réédité sa performance dans la Course 2 dimanche.
 

 
La nouvelle chicane du Turn 2 ayant été empruntée pour la première fois, les records du circuit, du tour en course et de durée de course ont été établis ce week-end.
 

 
En MotoGP, 18 pilotes avaient opté pour le Hard avant, cinq pour le Soft et deux pour le Medium de la gamme MICHELIN Power Slicks. A l’arrière, le Medium fut retenu par 18 pilotes, les autres ayant choisi le Soft.
 

 
Les Essais Libres 1 de MotoGP avaient débuté vendredi dans des conditions humides et tous les pilotes étaient chaussés de MICHELIN Power Rain. Mais la trajectoire s’asséchant, ils passèrent aux slicks à environ 15 minutes du drapeau à damier – emmenés par Marco Bezzechi (Mooney VR46 Racing Team) – et les chronos s’améliorèrent. Les prévisions météo incertaines pour le week-end provoquaient un peu de panique dans la pit-lane car les teams essayaient d’exploiter au mieux le temps de roulage sur les MICHELIN Power Slicks pour signer des chronos rapides afin d’accéder à la Q2 en cas de pluie sur les sessions suivantes.
 

 
Heureusement, la piste fut sèche pour les Essais Libres 2 (FP2) et les pilotes passèrent en mode attaque en fin de séance. Johann Zarco (Prima Pramac Racing) signa le meilleur tour en 1min29s837 en MICHELIN Power Slicks Soft avant et arrière.
 

 
La météo fut clémente également samedi et les chronos s’améliorèrent encore en FP3 tandis que les pilotes bataillaient pour la Q2. Zarco s’illustra à nouveau en signant le record du circuit en 1min28s964, il était alors le seul sous la barre des 1min29s. En Qualifications, la bagarre pour la pole position fut d’une rare intensité et le rythme monta d’un cran. Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP) signa sa première pole position en MotoGP en 1min28s772, améliorant le record du circuit établi précédemment par son équipier Ducati Johann Zarco.
 

 
 
Piero Taramasso, Manager Deux-roues de Michelin Motorsport

« Malgré les prévisions météo incertaines, le week-end fut relativement sec, ce qui donna aux pilotes le temps de travailler sur les réglages de leurs machines pendant le week-end. Cela nous a aussi permis de constater que nos slicks ont très bien fonctionné sur ce nouveau tracé et j’en suis très satisfait. Les chronos étaient très serrés, avec moins de 9/10e de seconde entre les 19 premiers en FP2. »

« Il y avait beaucoup d’incertitude quant aux conditions pour la course, avec des risques de pluie. Mais la piste est restée sèche. Nos slicks ont alors pu exprimer leur performance soulignée par le fait que les trois spécifications du pneu avant furent utilisées, et deux pour l’arrière. A l’issue de la course, le Soft et le Hard avant ont fini sur le podium, ils avaient donc tous les deux le potentiel pour gagner. »